Bilan Orages : La France a pris la foudre

    Hier à 23h00, Météo France levait enfin l’alerte orange pour violents orages qui concernait encore 15 départements à travers l’hexagone. La vigilance intempéries a touché jusqu’à 43 zones françaises, causant la mort d’une personne et faisant également de nombreux blessés et dégâts importants. Ce matin le réveil est difficile pour plusieurs zones dévastées, 20.000 foyers privés d’électricité.

    De violents orages accompagnés de fortes averses on traversé l’ensemble du pays hier, provoquant parfois le chaos dans plusieurs régions. En Côte d’Or, un homme de 38 ans est décédé après la chute d’un arbre dans un camping à Pontailler-sur-Saône. Dans les Ardennes, on déplore cette fois huit personnes blessées par des rafales de vents qui dépassaient les 100 km/h. Des habitations ont du être évacuées, tout comme un camping près d’Etroeungt à Avesnes-sur-Helpe avec une trentaine d’enfants qu’il a fallu rapatrier dans un bâtiment municipal. En côte d’Or, c’est près de 20.000 foyers qui ont été privés d’électricité, 12.000 foyers étaient toujours sans courant hier soir. ERDF annonce un retour à la normale cet après-midi, alors que dans les Ardennes 12.000 foyers ont également été plongé dans le noir hier soir.

    Des dégâts matériels conséquents sont aussi à déplorer, de nombreuses toitures ont été endommagées par les pluies et le vent, ainsi que des caves inondées. La toiture du château fort de Sedan a d’ailleurs été arrachée sur près de 30 mètres de long, tout comme la toiture d’une école près de Metz. En ce qui concerne les transports, de nombreux tronçons de routes ont également été perturbés par des chutes d’arbres notamment ou des glissements de terrain. A Paris, le trafic aérien a été lui aussi interrompu notamment à l’aéroport Roissy-Charles-de Gaulle en début d’après-midi. Certains vols on dû être détourné vers Lille, Lyon, Bruxelles notamment. En ce qui concerne le trafic RATP, la ligne D du RER était encore perturbé hier soir, et des inondations empêchait l’arrêt à certains stations de métro.

    Les violents orage ont enfin contraint certaines villes à annuler les feux d’artifices prévus pour le soir du 14 juillet. Lille, Nancy, Dijon et Clermont-Ferrand ont reportés les tirs à des dates ultérieures.


    Laissez votre avis