Intempéries : premier bilan suite aux orages dans le Gard et l’Hérault

    Les assureurs commencent à présenter le premier bilan de dossiers ouverts suite aux récents orages ayants frappés le Gard (30) et l’Hérault (34) entre le 9 et le 14 octobre 2014. Pour le moment le nombre de dossiers atteint 4.217.

    En ce début d’automne, le Gard et l’Hérault ont connus 7 vagues d’intempéries depuis le 17 septembre, plus violentes les unes que les autres.  Les dégâts occasionnés par les orages, la pluie, la grêle et les inondations ont conduit à la déclaration d’environ 70.000 sinistres pour un montant assuré estimé à 320 millions d’euros.

    La dernière vigilance rouge du 9 au 14 octobre est désormais levée et de nouvelles procédures d’indemnisation sont lancées. Le nombres de dossiers a presque atteint 4.217. Maif, Macif et Axa dévoilent les premiers chiffres.

    La Maif a enregistré 2.217 dossiers

    Au 17 octobre, pour la période du 10 au 15 octobre, la Maif a enregistré 2.217 dossiers pour 2.286 risques “soit plus de 184 dossiers que le 16 octobre”, détaille le groupe. La mutuelle d’assurance note que les dossiers se répartissent de la façon suivante : 80% en habitation et 20% en auto.

    1.200 sinistres comptabilisés par la Macif

    Macif a comptabilisé 1.200 sinistres dans la région Languedoc-Roussillon.

    Aujourd’hui la Macif compte plus de 6.000 dossiers pour une première estimation de plus de 13 millions d’euros qui devrait se voir affecter à la hausse, car toutes les expertises n’ont pas encore été réalisées. L’assureur mutualiste indique également que “en collaboration avec Météo France, un dispositif d’alerte est mis en place afin de permettre aux antennes de la Macif de faire face aux demandes de ses sociétaires avec toute la réactivité souhaitée.”

    Axa enregistre 800 dossiers

    Le 10 octobre, Axa a enregistré 800 dossiers dans le nord-ouest du Gard et en Ardèche. Ce qui constitue seulement 12,9% des 6.200 dossiers de la prévision globale des intempéries recueillie par l’assureur.


    Laissez votre avis