Marée Noire : Bientôt la création d’une assurance anti-marée noire

    Il y a quelques jours, Günther Oettinger, le commissaire européen à l’Énergie, évoquait la possibilité prochaine de créer une assurance anti-marée noire, obligatoire pour les compagnies pétrolières. Suite à la catastrophe survenue en avril dernier sur la plateforme de forage BP au large des côtes américaines, cette assurance permettrait de faire face à d’éventuels désastres écologiques.

    Dans un entretien paru au début du mois de juillet, le commissaire européen à l’Énergie, Günther Oettinger, songeait à créer une assurance anti-marée noire dont devraient se doter les exploitants de pétrole pour prévenir les pollutions aux hydrocarbures.

    « Toute entreprise active (dans l’exploitation pétrolière) doit faire la preuve de sa solvabilité et de sa force financière pour assumer en cas de catastrophe les dégâts causés à la nature et aux hommes », a déclaré Günther Oettinger au quotidien Frankfurter Rundschau. « Il faudrait penser par exemple à un système global d’assurance en responsabilité civile », a-t-il ajouté, « comparable » à celui en vigueur pour les opérateurs de centrale nucléaire, contraints de faire des réserves financières mobilisables en cas d’accident. « Mais de telles obligations de faire des réserves financières vont peser sur les bénéfices. Cela doit être pris en compte dans la charge fiscale imposée à ces entreprises », a ajouté le commissaire allemand.

    La marée noire provoquée par la plateforme pétrolière BP dans le golfe du Mexique, a relancé la question de la sécurité des forages en mer et de la responsabilité financière de leurs exploitants. Günther Oettinger a conclut à propos des forages qu’« Il est juste de se demander s’il faut, précisément maintenant, autoriser de nouvelles plate-formes ou de nouveaux forages, ou imposer un moratoire ».

    Sources: LeFigaro.fr


    Laissez votre avis