Prévention : Les motocyclistes sont-ils plus vulnérables en été ?

    Avec une baisse de 5,7% du nombre de tués sur les routes comparé à l’année dernière, le mois de juillet 2013 enregistre le taux de mortalité routière le plus bas depuis 1948. Toutefois, les motocyclistes semblent plus vulnérables avec un nombre de morts en hausse.

    Selon les chiffres de la Sécurité Routière, 345 personnes ont trouvé la mort sur les routes de France pour ce mois de juillet 2013, un taux historiquement bas, notamment pour une période estivale.

    Au global, la mortalité routière est en baisse de 13,47% depuis janvier, soit 278 vies épargnées sur les sept premiers mois de l’année. Cette baisse s’inscrit dans la continuité et participe positivement à l’objectif gouvernementale de passer sous le cap des 2.000 morts par an sur les routes de France d’ici 2020, grâce notamment aux travaux du CNSR (Conseil national de la sécurité routière).

    Les motocyclistes mal protégés ?

    Seule ombre au tableau pour ce mois de juillet 2013, les motocycliste paient un lourd tribu, puisque le nombre de décès augmente de 19,3%. Face à ce constat, la Sécurité Routière a rappelé “la nécessité pour les motards d’avoir toujours un équipement adapté, en dépit de la chaleur, et aux automobilistes de redoubler de prudence vis-à-vis de ces usagers particulièrement vulnérables”.

    Plus vulnérables, notamment en période estivale, les conducteurs de deux roues sont souvent exposés à des risques plus conséquents que les automobilistes, oubliant souvent pourquoi l’équipement de sécurité est-il indispensable pour circuler en deux roues.

    News assurances vous propose de consulter sa fiche pratique afin de connaître les bons réflexes pour freiner sans tomber.


    Laissez votre avis