Santé animale : stress et anxiété chez le chien, des troubles qui se soignent

    Le chien peut souffrir de stress ou d’anxiété. Notamment lorsqu’il est laissé seul. Une attitude confondue parfois avec de l’ennui qui entraînerait des attitudes de « vengeance », comme l’analysent certains maîtres. Ce type de trouble du comportement se soigne et est pris en charge par l’assurance santé animale.

    Le chien s’ennuie, donc il se venge et est responsable de dégâts divers : destruction, marquage urinaire, défécation… Voilà des explications illustrant l’anthropomorphisme de certains maîtres qui prêtent à leur chien des sentiments propres à l’homme. Des idées qui ont la vie dure !

    Trop attaché à ses maîtres, d’autant qu’il aura été mal socialisé et éduqué au départ, le chien peut en revanche souffrir de stress et d’angoisses. Et cela peut être à l’origine de réactions qui n’ont finalement rien à voir avec la volonté de se venger. Un sentiment que ne connaissent pas vraiment les chiens.

    Eliminer toute cause pathologique

     Stress et angoisses font partie des troubles du comportement que prend en charge l’assurance santé animale (un point à se faire préciser au moment de la souscription d’un contrat). Les frais engagés, à condition de consulter un vétérinaire, seront remboursés à hauteur de la formule choisie.

    Les troubles du comportement peuvent être à l’origine de « réactions » plus ou moins vives de la part de l’animal. Le chien peut aller jusqu’à s’automutiler. Cela se rencontre avec les plaies de léchage ou les mordillements excessifs. Un chien peut également souffrir d’hyperactivité.

    Le vétérinaire éliminera dans un premier temps toute cause pathologique en procédant à un examen. Un traitement médicamenteux pourra être mise en place. Ou bien encore avoir recours à l’utilisation de phéromones naturelles. Celles-ci (sous forme de collier pour chien, diffuseurs, comprimés…), bien que délivrées sans ordonnance, sont prises en charge par l’assurance santé animale.

    Le système des « faux départs »

    Apprendre son chien à rester seul fait partie du parcours de l’éducation du chien. On applique alors, lorsqu’il est jeune, le système dit des « faux départs » de la maison. Des absences, qui au fur et à mesure, seront de plus en plus longues. Et au retour… une certaine indifférence vis-à-vis de chien ! C’est le maître qui au bout d’un laps de temps plus ou moins court, décide de venir « saluer » son compagnon et répondre à ses sollicitations.

    La télé pour tromper l’ennui

    Reste que désormais les chiens pourront, pour tromper leur « ennui »… regarder une chaîne TV qui leur est entièrement consacrée. Avec des programmes courts adaptés à la vue et à l’ouïe des chiens, scientifiquement élaborés pour des vétérinaires. Baptisée Dog TV, cette chaîne à commencer d’émettre le 1er avril 2015 en France (canal 110, TV Orange).

    Laisser à disposition quelques jouets est aussi une bonne manière d’occuper le chien. Et d’éviter aux plus destructeurs d’entre eux de… s’en prendre aux pieds de meubles ou à la paire de mocassins toute neuve !


    Laissez votre avis