Transports / Intempéries : Pas d’indemnisation supplémentaire pour les passagers bloqués dans les aéroports

    Ces derniers jours, la neige et le froid ont paralysé la plupart des aéroports européens et notamment en France. Si le trafic semble revenir à la normale aujourd'hui, les milliers de passagers lésés n'auront pas d'indemnisations supplémentaires.

    Ces derniers jours, la neige et le froid ont paralysé la plupart des aéroports européens et notamment en France. Si le trafic semble revenir à la normale aujourd’hui, les milliers de passagers bloqués n’auront pas d’indemnisations supplémentaires.

    Les chutes de neige des ces dernières 48h sont responsables de l’annulation de 30 à 40% des vols sur les aéroports de Roissy et d’Orly. Résultat, plus de 3.000 passagers bloqués se sont entassés dans les aérogares en attendant une reprise du trafic. Aujourd’hui, les vols repartent doucement mais certains avions accusent encore 3 à 4 heures de retard.

    « Tout ça va représenter environ 15 à 20M d’euros au total sur ce weekend », expliquait ce matin, le directeur exécutif d’Air France-KLM, Pierre-Henri Gourgeon, sur Europe 1. « On a déjà eu un épisode un peu moins fort qui a représenté 10 à 15M d’euros il y a une quinzaine de jours ».

    Pas d’indemnisations supplémentaires

    En ce qui concerne l’ensemble des voyageurs lésés, les conditions météorologiques ont privé la plupart de rapatriement vers des hôtels ou de solutions de restauration immédiates. Certaines compagnies ont confirmé la prise en charge des passagers dont les vols étaient annulés ou reportés, et que leurs billets seraient remboursés, sans toutefois prévoir de dédommagement en plus. Pierre-Henri Gourgeon a tenu à présenter ses « excuses » aux passagers d’Air France, mais il a précisé qu’il n’y aurait « pas d’indemnisation supplémentaire ».

    Eurostar au ralenti

    Le Royaume-Uni est aussi durement touché par cette vague hivernale. L’aéroport d’Heathrow, complètement fermé depuis 3 jours, n’assure que 30% de ses vols actuellement. La ligne Eurostar est quant à elle au ralenti avec des trajets dépassant les 4h. La compagnie de transport ferroviaire a même suspendu l’achat de billets jusqu’à demain pour assurer l’acheminement de plusieurs milliers de passagers en attente et déjà munis de réservations.

    Eurostar a annoncé que les voyageurs bloqués en Angleterre se verraient rembourser leur nuit d’hôtel (à concurrence de 150 livres), taxis et repas « dans des limites raisonnables ».

    (Sources : Reuters )


    Laissez votre avis