Les pratiques de marché en Prévoyance Décès

logo_good_value_for_money

Evaluant, notant et qualifiant annuellement des contrats de prévoyance individuelle, Good Value for Money vient de mettre à jour son référentiel tarifaire de marché en Prévoyance Décès.

Pour mémoire, ces contrats sont souscrits de manière individuelle par des particuliers. Ils visent le plus souvent à protéger le(la) conjoint(e) de l’assuré(e) et sa famille en cas de décès de ce dernier. Un capital connu d’avance est alors versé aux personnes désignées à la clause bénéficiaire du contrat. Ces contrats couvrent le décès « toutes causes », que ce soit donc à l’issue d’un accident (cause la plus fréquente pour des personnes jeunes) ou d’une maladie (cause la plus fréquente pour des personnes davantage avancées en âge).

Notons également que certains contrats permettent de souscrire en option :

  • un doublement du capital versé en cas de décès accidentel,
  • voire un triplement en cas de décès consécutif à un accident de la circulation.

 

Les principaux enseignements issus de la mise à jour du référentiel de marché de Good Value for Money en 2017 sont les suivants :

  • Au fil des années, la tarification du décès toutes causes se segmente progressivement. S’il est évident que ce risque dépend de l’âge de la personne assurée, on relève toutefois des pratiques variées selon les opérateurs :
    • Certains opérateurs ont une grille tarifaire prévoyant une augmentation annuelle de la cotisation (en cohérence avec le vieillissement de la personne assurée), alors que d’autres fonctionnent « par paliers » avec une révision tous les 5 ans (dans les âges « jeunes »), puis tous les 3 ans, voire enfin annuellement à partir de 50 ans.
    • Si le « gros » du marché tarifie de manière uniforme le risque indépendamment du fait que la personne assurée soit fumeur (ou pas), le nombre d’acteurs segmentant le risque entre les non-fumeurs d’une part et les fumeurs d’autre part augmente. On a ici une tendance d’évolution qui s’aligne avec les pratiques du marché en assurance de prêt.
    • Dans ce contexte, une personne qui fume aura tout intérêt à tirer profit d’un « effet d’aubaine » en choisissant un assureur qui globalise les fumeurs et les non-fumeurs. Le tarif a toutes les chances d’y être moins élevé que chez un assureur qui dissocie les deux populations statistiques.
    • En termes de point de repère, l’écart moyen constaté pour une même personne au même âge selon qu’elle soit fumeur (ou pas) est de 50 % de majoration du coût du risque pour les fumeurs.
  • Contrairement à ce que l’on pourrait « intuiter » au regard de leur image de marque, les mutuelles sans intermédiaires (MSI) sont pour la plupart loin d’avoir les meilleurs tarifs du marché en prévoyance décès. En fait, les meilleurs tarifs relevés par Good Value for Money concernent des contrats développés par des associations d’épargnants, notamment :
    • le contrat Easy Prév’ de l’Association Asac Fapes (partenaire d’Allianz France) dont les tarifs sont notamment compétitifs pour les non-fumeurs,
    • le contrat CAP de l’Association AGIPI (partenaire d’Axa France) dont les tarifs sont notamment attractifs pour les fumeurs (souhaitons toutefois à l’AGIPI de ne pas assurer que des fumeurs !).
  • La tarification du risque de décès accidentel seul (à l’exception donc de toute autre cause de décès comme la maladie) est presque toujours indépendante de l’âge de la personne assurée. Cela signifie pour les assureurs que vous n’avez ni plus, ni moins de risque de mourir suite à un accident à l’âge de 32 ans qu’à celui de 57 ans.
  • Concernant toujours le décès accidentel seul, les tarifs relevés par Good Value for Money montrent des écarts de 1 à 4 pour le même capital assuré. Concrètement, comme la quasi-totalité des français n’ont aucune idée du coût du risque de décès accidentel seul d’une part, et que les cotisations auxquelles on arrive dans tous les cas ne sont pas très élevées dans l’absolu d’autre part, certains assureurs en « profitent » pour tarifer ce risque de manière « large ».

 

Extrait des « meilleurs tarifs » relevés par Good Value for Money en Prévoyance Décès
(prime annuelle TTC pour 10 000 € de capital assuré)

  • Décès Accidentel (toutes tranches d’âge confondues) :  4,40 €   chez Asac Fapes (Easy Prév’)
  • Assuré de 30 ans non-fumeur :         8,60 €  chez Asac Fapes (Easy Prév’)
  • Assuré de 30 ans fumeur :      11,60 €  chez Agipi (Cap)
  • Assuré de 40 ans non-fumeur :      14,50 €  chez Asac Fapes (Easy Prév’)
  • Assuré de 40 ans fumeur :      24,40 €  chez Agipi (Cap)
  • Assuré de 50 ans non-fumeur :      24,30 €  chez Asac Fapes (Easy Prév’)
  • Assuré de 50 ans fumeur :      37,10 €  chez Agipi (Cap)
  • Assuré de 60 ans non-fumeur :      73,20 €  chez Asac Fapes (Easy Prév’)
  • Assuré de 60 ans fumeur :   115,60 €  chez Agipi (Cap)

 

Extrait des « pires tarifs » relevés par Good Value for Money en Prévoyance Décès
(prime annuelle TTC pour 10 000 € de capital assuré)

  • Décès Accidentel (toutes tranches d’âge confondues) :  17,40 €                  dans une MSI
  • Assuré de 30 ans non-fumeur :      24,00 €  dans un réseau d’agents
  • Assuré de 30 ans fumeur :      31,20 €  dans un réseau d’agents
  • Assuré de 40 ans non-fumeur :      24,20 €  dans une MSI
  • Assuré de 40 ans fumeur :      35,80 €  chez un courtier grossiste
  • Assuré de 50 ans non-fumeur :      62,40 €  dans un réseau d’agents
  • Assuré de 50 ans fumeur :      87,50 €  dans une MSI
  • Assuré de 60 ans non-fumeur :   146,40 €  dans un réseau d’agents
  • Assuré de 60 ans fumeur :   190,90 €  dans une MSI

 

Tous droits de propriété et de diffusion réservés à Good Value for Money.

 

Lien URL  : https://www.goodvalueformoney.eu/selection/capital-dcs-lgn0000023