Innover avec, et pour le client !

Le secteur de l’assurance n’est sûrement pas le marché des hautes technologies où tous les deux jours est commercialisé un produit innovant. Cependant, notre secteur a en lui des opportunités qui ne demandent qu’à être exploitées. Le client est en attente de cela. Des enjeux commerciaux sont à la clé. L’innovation est une composante essentielle pour le développement, le dynamisme du secteur de l’assurance. Être précurseur, meneur ou suiveur importe peu, il faut être le meilleur dans son positionnement, dans son produit, dans son service au bon moment. Plus que jamais en période de conjoncture économique difficile, l’innovation dans le secteur de l’assurance doit être soutenue et encouragée. Les novateurs disposent de peu de temps pour rentabiliser leurs créations, la copie étant aujourd’hui systématique. Comme l’univers de l’assurance est relativement étroit (la plupart des acteurs se connaissent), il devient très difficile d’innover dans la création d’offres originales. Le cadre juridique et fiscal agit d’ailleurs comme un puissant facteur de banalisation.

Innover dans la relation client

La relation client est aujourd’hui, le « nerf de la guerre » pour les assureurs. C’est aussi ici que les efforts en matière d’innovation doivent être menés aujourd’hui et dans les années à venir. Comment utiliser la technologie pour améliorer la relation client ? Question pointue mais de nombreux éléments de réponse à notre sens notamment se trouvent dans la façon de communiquer (réseaux sociaux), de prospecter, de gérer les sinistres (applications iPhone, service d’aide sur Twitter),… .

Innover avec les clients

L’analyse des besoins latents, explicites et des expériences que vivent les clients lors de l’utilisation du produit ou service doit faire l’objet d’une attention toute particulière car ce sont ces éléments qui vont contribuer à concevoir, fabriquer ou améliorer le produit, le service ou la relation client. L’assuré doit être directement intégré au processus de création de l’innovation. Face à un client de plus en plus expert et qui veut reprendre la main sur sa consommation, on ne peut plus faire sans lui, ou en tout cas, on ne peut plus uniquement le cantonner au rôle de testeur.  Il convient d’impliquer le client dans la démarche de génération de concepts, le plus en amont possible du process. Il faut être au cœur de l’individu et de ses motivations profondes et réelles, pour saisir de nouveaux insights, sources d’opportunités pour les marques. En ouvrant sa chaîne de valeur à ses clients, l’entreprise bénéficie d’une vision plus fidèle de l’expérience des clients. L’entreprise apprend directement de ses clients (leurs expériences, leurs attentes, leurs problèmes,…). Bien utilisée, cette information permet à l’entreprise de trouver des leviers pour améliorer l’expérience de ses clients.

Source link


Virtualiser les bénéfices de la prévention !

Virtualiser les bénéfices de la prévention !

Il faut impérativement permettre aux clients de virtualiser les bénéfices de la prévention ! Les...
Innover avec, et pour le client !

Innover avec, et pour le client !

Le secteur de l’assurance n’est sûrement pas le marché des hautes technologies où tous...
Le Salon de l’Assurance 2016 : revivez-le en photos !

Le Salon de l’Assurance 2016 : revivez-le en photos !

Le 5 novembre dernier s’est tenu au Palais des Congrès à Paris le Salon...