Comment sont fixés les prix des médicaments?

    Lorsque vous allez chercher votre ordonnance à la pharmacie, vous vous êtes sans doute demandé comment est fixé le taux de remboursement et le prix des médicaments.

    Lorsqu’un laboratoire trouve un nouveau médicament, il fait une demande d’autorisation de mise sur le marché (AMM) au niveau français ou européen. Le laboratoire choisit ensuite de demander ou non un remboursement. S’il ne désire pas de remboursement, le laboratoire fixe son prix.
    S’il souhaite un remboursement, commence un débat avec l’État.

    Dans un premier temps, la Haute Autorité de Santé donne deux notes au nouveau médicament : le service médical rendu (noté de 1 à 4) qui évalue l’efficacité du médicament et ses effets indésirables et détermine le taux de remboursement (60, 30, 15% ou rien).
    La HAS évalue également l’amélioration du service rendu avec une note de 1 à 5. Cette note prend en considération les médicaments qui existent déjà dans la même catégorie et juge l’innovation, la diminution des effets indésirables.

    Avec ces deux notes, le comité économique des produits de santé (CEPS) réunit la sécurité sociale et le laboratoire pour fixer un prix de vente acceptable pour tous, suite à des négociations. Ce prix est également ajusté avec la moyenne des prix de ce même médicaments dans les pays européens voisin. Le tarif sera ensuite validé par le ministre de la Santé.

    Le prix de vente des médicaments remboursables est ainsi fixé et appliqué dans toutes les pharmacies de France.

    En conclusion, si un laboratoire trouve un médicament innovant, permettant de traiter une maladie grave, il aura un service médical rendu important et une amélioration du service médical rendu importante également et son prix sera d’autant plus élevé. En revanche les médicaments qui n’apportent pas de réelle amélioration à l’arsenal thérapeutique existant déjà ne seront que peu ou pas remboursés et n’auront pas un prix très élevé.


    Laissez votre avis