Implants mammaires : comment sont prises en charge les complications en cas de fuite de gel ?

    Chirurgie reconstructrice après un cancer ou chirurgie plastique, les implants mammaires pré-remplis de gel de silicone concernent 30.000 femmes en France.

    Chirurgie reconstructrice après un cancer ou chirurgie plastique, les implants mammaires pré-remplis de gel de silicone concernent 30.000 femmes en France.

    Définition
    A la suite d’implants mammaires, des fuites de gel peuvent intervenir entrainant des complications.
    Pour la prise en charge par l’assurance maladie, deux situations sont à différencier.

    Ce qui est couvert

    Si votre implant a été couvert par la Sécurité sociale
    – Le diagnostic de l’origine de la fuite de gel ;
    – l’ablation de l’implant mammaire défectueux ou son changement ;
    – l’ablation ou changement du second en prévention ;
    – l’hospitalisation ;
    – les soins post-opératoires ;
    – indemnités journalières en cas d’arrêt de travail (sous conditions).

    Si votre implant n’a pas été couvert par la sécu (chirurgie esthétique)
    – Le diagnostic de l’origine de la fuite de gel ;
    – l’ablation de l’implant mammaire défectueux ;
    – l’ablation du second en prévention ;
    – les soins post-opératoires en relation avec l’ablation ;
    – indemnités journalières en cas d’arrêt de travail (sous conditions).

    Exclusion
    Dans le cas de complication suite à une chirurgie esthétique, ne sont pas pris en charge tous les soins effectués en vue d’un nouvel implant mammaire.

    Condition
    La prise en charge doit faire l’objet d’une demande préalable.

    Lire aussi nos contenus pratiques autour des implants mammaires :
    Complications avec des prothèses mammaires : Les démarches,
    Reportage vidéo / Prothèses PIP : Quel recours pour les femmes ?.


    Laissez votre avis