Ma fille fait du baby sitting, comment est-elle assurée ?


    Une question de Véronique de Toulouse : « Ma fille fait du baby sitting de temps en temps, comment est-elle assurée? ».

    Effectivement, le baby sitting est une pratique à responsabilité souvent mal assurée.

    Certains parents se sentent plus sereins en passant par des agences pour faire garder leurs enfants. L’agence simplifie les démarches administratives, déclare ses employés et est pourvue d’assurances. Par contre, passer par une agence comporte un coût dont bon nombre de parents préfèrent se passer.

    Ils trouvent alors leur bonheur par le biais de relations et de bouche à oreille. Par des amis, par l’école ou des voisins. Le baby-sitting ponctuel ne fait pas l’objet d’un contrat écrit, ni d’une déclaration…. Vérifiez donc auprès de l’assureur habitation de votre fille ou du votre si elle peut être protégée par sa responsabilité civile ou la vôtre pour du baby-sitting ponctuel.

    Attention, lisez bien votre contrat, certains assureurs émettent spécifiquement des cadres limitatifs pour cette pratique. En indiquant un seuil horaire à ne pas dépasser par semaine ou en précisant que seul le baby-sitting non rémunéré, et donc bénévole, est couvert. D’autres contrats, encore, ne prévoient rien en matière juridique ou en cas de blessures.

    Imaginons par exemple que votre fille casse un objet ou endommage un bien : selon la loi elle est tenue de réparer les dommages matériels occasionnés, que ce soit par ses propres moyens ou via une assurance responsabilité civile.

    Par contre, le cas inverse peut se produire et qu’elle soit la victime des dommages. Par exemple les enfants lui font mal, cassent ses lunettes ou un objet qu’elle aurait ramené. Dans ce cas là, c’est la responsabilité civile des parents de l’enfant qui interviendra. Si vous avez un contrat accident de la vie, celui-ci peut intervenir en cas d’accident de votre fille, afin de l’accompagner jusqu’à son rétablissement et vous indemniser des séquelles éventuelles.

    Eh bien voilà Véronique, vous savez désormais tout en ce qui concerne les assurances qui entourent l’activité de baby sitter pour votre fille


    Laissez votre avis