La mutualisation en assurance

En tant qu’assuré, vous réglez une cotisation ou prime d’assurance pour pouvoir vous protéger contre tous les risques, événements et responsabilités qui peuvent toucher votre maison, votre véhicule ou votre vie quotidienne. Les primes que vous versez, ajoutées à celles des autres assurés, servent ainsi à régler les sinistres qui surviennent à quelques uns seulement. C’est le principe de la mutualisation des risques.

La mutualisation est un des trois piliers de l’assurance, avec le caractère aléatoire du risque et la possibilité d’anticipation du prix. Ainsi, les risques doivent être nombreux, homogènes et susceptibles de compensation pour que les assureurs puissent évaluer la probabilité que le risque survienne.

La notion de solidarité est très forte dans l’assurance. S’assurer c’est accepter le principe de payer pour les autres sachant que peut être, un jour, ce sera pour soi-même. Par exemple, sur cinq véhicules, un seul en moyenne est confronté à un sinistre, les cinq cotisations versées permettent de payer les dommages de ce dernier. Sans assurance, les personnes souffrant d’une maladie chronique, les personnes responsables d’un accident de la route, ou encore les personnes ayant subi un incendie ne pourraient pas régler leurs factures toutes seules. Des factures qui peuvent atteindre des dizaines voir des centaines de milliers d’euros et qui peuvent même dépasser le million d’euros pour les accidents corporels graves.

La mutualisation des cotisations permet donc de mener ses projets en toute sérénité. Il faut savoir que les cotisations augmentent lorsque les risques s’aggravent.
Les actions individuelles de chaque membre ont donc une répercussion sur l’ensemble des assurés. La régularité ou non des déclarations de sinistre va définir la notion de fréquence. Ainsi, si la fréquence s’aggrave, par exemple, si le nombre d’accidents de la route augmente, l’ensemble des assurés doit faire face à une cotisation plus élevée.

De même, l’augmentation ou la récurrence d’événements climatiques graves dans une région particulière, comme des tempêtes ou des inondations peut aussi faire augmenter le tarif de l’assurance habitation pour l’ensemble des assurés.


logo_mma

Médiation obligatoire : quels impacts pour votre entreprise ?

Médiation obligatoire : quels impacts pour votre entreprise ?

www.entreprise.mma.fr Depuis le 1er janvier 2016, si vous êtes en relation avec des clients...