L’assurance auto au tiers et l’assurance tous risques

Toute personne qui possède un véhicule est dans l’obligation légale de l’assurer en Responsabilité civile, c’est-à-dire « au tiers ». Cette formule peut être complétée avec des garanties « dommages », la formule la plus complète étant l’assurance tous risques.

L’assurance au tiers est la moins chère puisqu’elle est la moins complète et convient surtout aux voitures de faible valeur. Elle garantit la prise en charge financière des dommages que l’assuré ou son véhicule peut provoquer à autrui. Ces dommages peuvent être matériels comme un choc avec un autre véhicule,
ou corporels, comme les blessures infligées aux personnes concernées par l’accident. Il peut s’agir de vos propres passagers y compris votre famille, des occupants des autres véhicules, d’un cycliste ou encore d’un piéton.

Sachez qu’en plus de la Responsabilité civile, certains contrats complètent ce niveau de couverture par des prestations, optionnelles ou non, telles qu’un service d’assistance pour le remorquage ou le rapatriement en cas d’accident ou de panne ; du prêt d’un véhicule de remplacement, ou encore d’une garantie Défense pénale et Recours suite à un accident, qui protège l’assuré en cas de litige.

Pour une couverture plus complète, mieux vaut opter pour l’assurance tous risques. Elle intègre les garanties de la formule au tiers, mais propose en plus les garanties « dommages », qui couvrent le véhicule contre le vol, l’incendie, les catastrophes naturelles, le bris de glace, et les dommages tout accident.

Que l’assuré soit responsable ou non du sinistre, les frais liés à la réparation de son véhicule seront pris en charge, contrairement à l’assurance au tiers qui n’indemnise que les dommages causés aux autres.
Quelle que soit l’assurance, au tiers ou tous risques, lorsque l’assuré conducteur est responsable de l’accident et qu’il est blessé, la garantie corporelle du conducteur couvre ses dommages,
même graves.

En résumé, l’assurance tous risques convient plutôt aux personnes qui ne souhaitent pas prendre le risque de payer des frais de réparations trop élevés tout en privilégiant une forme de sécurité.


logo_mma

Médiation obligatoire : quels impacts pour votre entreprise ?

Médiation obligatoire : quels impacts pour votre entreprise ?

www.entreprise.mma.fr Depuis le 1er janvier 2016, si vous êtes en relation avec des clients...