Comment ça marche? Le tarif d’une assurance auto.


Le tarif d’un contrat d’assurance est basé sur les statistiques d’un actuaire, c’est-à-dire un professionnel spécialisé dans le calcul des probabilités de risque. Il prend en compte les statistiques démontrant le nombre d’accidents et leur coût en fonction du profil du conducteur, du véhicule, et des garanties souscrites.

C’est donc un ensemble de critères qui fait varier la cotisation d’assurance. On peut les regrouper en 4 sous-domaines : le véhicule, son usage, les zones géographiques et les caractéristiques du conducteur.

D’abord, votre véhicule :

On tient compte à la fois de sa puissance et de son prix : plus il est puissant, plus le risque d’accident est important. La preuve : un tiers des accidents de la circulation est lié à un excès de vitesse.

De même, plus le véhicule a de la valeur plus le changement de ses pièces sera onéreux en cas de réparations.

En deuxième lieu, l’usage de la voiture est étudié : déplacements privés ou professionnels, trajets quotidiens ou uniquement les week-ends. Si vous roulez beaucoup, vous aurez statistiquement plus de risques d’avoir un accident.

Troisièmement, les zones géographiques de circulation et de stationnement sont analysées. Par exemple, les zones plus rurales sont moins sujettes aux accidents car il y a moins de circulation. Quant au lieu de stationnement, s’il s’agit d’un garage fermé, d’un garage public ou de la voie publique, la prime peut varier car le risque de vol ou de dommage sera plus ou moins important. Quatrième critère, les caractéristiques propres au conducteur : l’âge et l’expérience au volant.  Les jeunes comme les novices créent statistiquement plus d’accidents sur la route que la moyenne des conducteurs.

Enfin, le passé sur la route. Si le conducteur a déjà eu des accidents, cela aura un impact sur sa cotisation. A ce titre, le « bonus-malus » est un indicateur fiable pour les assureurs. C’est notamment grâce à ce bonus malus que le tarif de l’assurance auto est revalorisé chaque année. Il récompense les bons conducteurs par une prime minorée et sanctionne les autres par une hausse de la prime.


Laissez votre avis

logo_mma

Médiation obligatoire : quels impacts pour votre entreprise ?

Médiation obligatoire : quels impacts pour votre entreprise ?

www.entreprise.mma.fr Depuis le 1er janvier 2016, si vous êtes en relation avec des clients...