Les risques de circulation pour les professionnels

Plus de 4 millions de salariés conduisent dans le cadre de leur travail. L’accident de la route est la première cause de décès par accident au travail. Les accidents routiers professionnels comprennent les accidents de mission, et les accidents de trajet domicile-travail, qui sont tous les deux considérés comme des accidents du travail. Sachez que la durée moyenne d’arrêt de travail suite à un accident de la route est de 70 jours, contre 50 jours pour l’ensemble des accidents du travail.

En tant qu’employeur, ces conséquences peuvent avoir des impacts sur l’activité de votre entreprise. En effet, les accidents des salariés peuvent avoir des répercussions sur des rendez-vous ou livraisons non assurés, ou bien sur le temps passé à gérer les sinistres. Les conséquences peuvent aussi être financières. Lorsque ce sont les véhicules de l’entreprise qui sont endommagés, il faut prévoir leur réparation ou leur remplacement. De plus, la déclaration de ces sinistres peut faire augmenter les cotisations d’assurance ainsi que le taux de cotisation d’accident du travail.

En tant qu’employeur responsable, il est possible d’agir sur 2 niveaux pour protéger vos salariés :

Le premier est d’élargir la couverture de votre contrat d’assurance auto avec la garantie « Protection du conducteur ». Si le conducteur provoque involontairement un accident, une indemnisation sera alors versée comme si le conducteur n’était pas responsable. Le remboursement des frais médicaux, les pertes de salaires à la suite d’un arrêt de travail ou une invalidité sont aussi remboursées.

Le deuxième niveau intervient sur la mise en place de mesures de prévention telles que l’entretien régulier des véhicules, la planification des déplacements des salariés en limitant leur temps de conduite, ainsi que des actions de sensibilisation sur les risques d’utilisation du téléphone mobile en voiture ou sur le freinage d’urgence.


logo_mma

Médiation obligatoire : quels impacts pour votre entreprise ?

Médiation obligatoire : quels impacts pour votre entreprise ?

www.entreprise.mma.fr Depuis le 1er janvier 2016, si vous êtes en relation avec des clients...