Vaccins, n’oubliez pas les rappels

La vaccination reste l’un des moyens les plus efficaces pour se protéger les maladies infectieuses et pour éviter leur propagation. Grâce à eux, votre enfant peut être protégé de maladies qui, il y a encore un siècle, auraient pu mettre sa vie en danger ou l’handicaper. Immuniser votre enfant, c’est aussi protéger les enfants plus vulnérables qui ne peuvent pas être vaccinés, comme les enfant immunodéprimés. Quelques conseils pour ne pas oublier les rappels.

Vos obligations
Il est obligatoire de faire vacciner votre enfant contre :
la diphtérie,
le tétanos,
la poliomyélite.
Une vaccination qui interviendra trois fois au cours de la première année de votre enfant, puis à 6 ans et entre 11 et 13 ans. Les enfants résidents en Guyane doivent obligatoirement être vaccinés contre la fièvre jaune à partir de 12 mois.

Les vaccinations recommandées :
la coqueluche,
la rougeole,
les oreillons,
la rubéole,
l’hépatite B,
les infections à Hæmophilus influenzae type b (Hib),
les infections invasives à pneumocoques.

Le calendrier  
Chaque année, le Ministère de la santé publie un calendrier qui reprend ses préconisations en matière de vaccination.

En cas d’oubli
Consultez le médecin traitant de votre enfant. Un retard ne signifie pas qu’il faudra recommencer toutes les vaccinations. Le plus souvent, il faudra seulement reprendre le programme de vaccination où il s’est arrêté.

Pour en savoir plus :
Calendrier vaccinal 2016

La prévention par la vaccination

 Que savez-vous exactement sur les vaccins ?