Adapter son logement à la sécurité des tout petits

La question de la sécurité des tout petits à la maison peut être une source de stress pour les parents. Voici quelques conseils pour anticiper les risques domestiques et gagner en sérénité.

Adapter votre attitude à l’âge de votre enfant
Pour les enfants les plus jeunes, la meilleure solution reste de les surveiller de près en étant conscient de leurs capacités et des risques qui y sont afférents. Petit à petit, vous pourrez commencer à expliquer les risques à votre enfant de façon simple et claire pour lui apprendre à les intégrer, à les éviter et lui permettre de découvrir son environnement. En cas de doute, n’hésitez pas à interroger les professionnels de la petite enfance.

Moins de 3 mois
La chambre est l’endroit où le nourrisson passera le plus de temps. Elle doit être aménagée :
Si vous peignez la chambre, faites-le suffisamment longtemps à l’avance pour éviter toute émanation. Il en est de même pour le mobilier neuf.
Choisissez une literie ferme ajustée à la taille du lit.
N’utilisez pas d’oreiller, de couette ou de couverture.
L’enfant ne doit pas pouvoir passer la tête entre les barreaux du lit.
Interdisez aux animaux de rester seuls dans la chambre avec le bébé.
Enlevez les peluches et poupées les plus grosses du lit.

Quand vous transportez votre enfant, toujours poser le couffin à terre afin d’éviter toute chute. Pendant le bain, ne laissez l’enfant seul sous aucun prétexte, même un court instant.

De 3 à 9 mois
Le bébé gagne en tonicité, se déplace, découvre son environnement immédiat. Il risque plus souvent de chuter, attachez-le à sa chaise haute et ne le laissez jamais seul sur la table à langer. L’enfant va commencer à pouvoir se saisir des objets. Il les portera à sa bouche. Prenez l’habitude de garder hors d’atteinte et de ranger les objets :
susceptibles d’être avalés (bonbons, grains de raisins…),
coupants,
pointus,
brûlants,
toxiques (médicaments, produits chimiques…).

De 9 mois à un an
Encore un peu plus d’autonomie de gagnée, l’enfant se redresse, avance à quatre pattes. Il gagne l’accès à de nouvelles parties de la maison. Vous devez impérativement rester vigilants sur les objets dangereux, la meilleure solution étant de leur attribuer une place hors d’atteinte et de les ranger systématiquement, attention notamment aux sacs plastique. Et n’oubliez pas que ce qui se trouve sur une table basse devient à sa portée.

La nouvelle capacité à se déplacer de votre enfant nécessite que vous sécurisiez son environnement, par exemple en protégeant les coins de table et en installant un barrière adaptée en haut des escaliers. Prêtez attention aux fenêtres ouvertes.

Enfin protégez vos prises de courant, installez des disjoncteurs différentiels et assurez- vous que vos rallonges ne sont pas branchées à une prise sans être raccordées à un appareil.

Pour en savoir plus :
Le catalogue de l’INPES avec les risques et précautions à prendre de 0 mois à 6 ans