PIP: un député propose d’interdire les prothèses au gel de silicone

Le député Gérard Bapt a écrit une lettre au ministre de la Santé Xavier Bertrand pour demander un débat européen sur le « retrait » des prothèses au gel de silicone. Il demande aussi que soit envisagé leur déremboursement en France.

Le député Gérard Bapt a écrit une lettre au ministre de la Santé Xavier Bertrand pour demander un débat européen sur le « retrait » des prothèses au gel de silicone. Il demande aussi que soit envisagé leur déremboursement en France.

Pour le député et médecin Gérard Bapt, « Le doute doit profiter au patient ». Dans une lettre adressée jeudi au ministre de la Santé, il évoque un possible « sur-risque » d’une forme très rare de lymphome du sein, signalé par les autorités sanitaires américaines (FDA).
Le Dr Bapt, qui s’exprime « en tant que rapporteur spécial de la mission santé pour la commission des Finances », souligne « le niveau extraordinaire de la sous-notification par les chirurgiens et les entreprises » des ruptures de prothèses.
Il demande « une mission d’enquête spécifique de l’Igas (inspection sanitaire et sociale) car « la seule notification légale systématique des cas de rupture aurait alerté beaucoup plus tôt l’Afssaps » (agence des produits de santé).
Il demande également que soit proposé « le retrait des prothèses mammaires à silicone au niveau européen » et qu’on envisage « à tout le moins leur déremboursement en France ».

Avec AFP