Dix morts et six disparus dans des inondations sur la Côte d’Azur

Dix personnes sont mortes et six portées disparues après des inondations dues aux violents orages qui se sont abattus sur la Côte d’Azur. Les flots ont emporté des véhicules jusque dans la mer à Cannes et l’eau a déferlé sur la célèbre Promenade des Anglais à Nice.

Ce bilan fait suite à un premier bilan qui faisait état de 13 morts dans ces inondations ayant touché samedi soir cette région très touristique du sud-est de la France.

Le président François Hollande et le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve devaient se rendre dimanche dans la zone sinistrée.

Un déluge de pluie très impressionnant samedi soir a entraîné la crue du petit fleuve côtier de la Brague. Les flots ont submergé des rues de Cannes, Antibes et Nice, a indiqué François-Xavier Lauch, directeur de cabinet du préfet des Alpes-Maritimes.

En deux jours, la zone littorale a reçu l’équivalent en pluie d’un mois d’octobre moyen, soit 10% des précipitations annuelles. Ces excès ont paralysé en partie le trafic ferroviaire, autoroutier, et routier secondaire et coincé des centaines de touristes.

Noyées au rez-de-chaussée
Trois personnes âgées ont péri noyées dans une maison de retraite près d’Antibes. “Elles se trouvaient vraisemblablement au rez-de-chaussée et ont été noyées par une lame d’eau”, a dit M. Lauch.

Trois autres victimes ont été découvertes dans leur voiture à Vallauris-Golfe-Juan. Le véhicule a été pris par les eaux en empruntant un petit tunnel.

A Cannes, deux personnes ont trouvé la mort, dont une femme d’une soixantaine d’années retrouvée morte près d’un parking. A Antibes, une autre personne a été retrouvée empalée dans un camping dimanche au petit matin.

Promenade des Anglais touchée
A Nice, des arbres se sont couchés sur la Promenade des Anglais et une évacuation a eu lieu dans un quartier du nord-est de la ville.

Le réseau routier secondaire était encore impraticable en de nombreux points dimanche matin. Une partie de l’autoroute A8 a été submergée près d’Antibes.

Dans une région où la saison touristique bat encore son plein, plus de 500 personnes, dont de nombreux Britanniques et Danois, se sont retrouvés coincés, hébergés dans les terminaux de l’aéroport de Nice.

Le bilan reste pour l’instant inférieur à celui des pluies torrentielles de juin 2010 dans le département du Var, qui avaient fait 25 morts, 31’560 sinistrés et près d’un milliard d’euros de dégâts. Mais de gros dégâts matériels sont aussi à craindre alors que quelque 35’000 foyers étaient encore privés d’électricité, dont 14’000 à Cannes.