Deux roues : Plus de 50% des conducteurs de scooters conduisent sans gants et bras nus

    58% des scootéristes roulent parfois bras nus, 57% sans gants et 40% en short ou en jupe. Bien qu’en progression, les pratiques vestimentaires sécuritaires des scootéristes sont encore trop peu systématiques. C’est ce que révèle la dernière enquête menée en mai 2013 par OpinionWay pour Zérotracas de MMA.

    Des équipements de protection trop peu utilisés

    La majorité des propriétaires de scooter déclarent ne jamais porter de short, de robe ou de jupe (60%) et plus des 2/3 ne jamais porter de chaussures ouvertes (68%). Rares sont ceux à qui il arrive de rouler avec un casque non attaché (14%). En revanche, gants et hauts couvrants semblent moins systématiques pour les scootéristes. Il arrive à la majorité d’entre eux de rouler sans gants (57%) ou avec une simple chemise, tee-shirt (58%).

    Le port de ces équipements varie également selon les saisons. Si près des 3/4 des scootéristes portent, généralement, été comme hiver, des gants (72%) et 2/3 un casque intégral, moins de la moitié d’entre eux portent une veste de scooter renforcée (45%) en été et en hiver.

    Enfin, le port d’autres équipements, comme les vêtements réfléchissants ou les chaussures renforcées, est encore moins largement répandu. Plus de la moitié des conducteurs de scooter ne portent jamais de vêtements réfléchissants (55%), de chaussures renforcées (59%) ou de pantalon renforcé (61%).

    Des scootéristes favorables à une obligation de protection

    Malgré des équipements et des vêtements couvrants encore trop peu systématiques, plus de la moitié des interviewés seraient favorables au fait de rendre obligatoire le port d’équipements et de vêtements protecteurs. Plus des 2/3 des interviewés se montrent notamment disposés à ce que l’on rende obligatoire le port de gants (71%) et de chaussures fermées (67%) et respectivement 39% et 32% des scootéristes y sont tout à fait favorables.

    L’injonction du port de la veste ou du pantalon est légèrement moins plébiscitée avec 60% et 57% de scootéristes qui y sont favorables. Enfin le port du gilet rétro-réfléchissant suscite plus de réticences avec 48% des propriétaires de scooter qui y sont opposés.


    Laissez votre avis