Structures accueil : Les malades dans les Ehpad sont de plus en plus dépendants

Près d’un résident en Ehpad sur deux est atteint de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée, d'après une étude de l’Anesm publiée le mois dernier

Près d’un résident en Ehpad sur deux est atteint de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée, c’est ce qui ressort d’une étude de l’Anesm publiée le mois dernier.

45 % des résidents d’Établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) sont atteints de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée. C’est le chiffre à retenir de l’étude de l’Agence nationale de l’évaluation et de la qualité des établissements sociaux et médico-sociaux (Anesm) publié le mois dernier.

Un chiffre relativement stable par rapport à 2009 puisqu’ils étaient 44 % dans cette situation cette année-là, mais qui souligne la forte dépendance des résidents en Ehpad. Un phénomène qui peut s’expliquer par le fait que les personnes âgées entrent le plus tard que possible en maison de retraite et souffrent donc de troubles plus sérieux. La moyenne d’âge des résidents en Ehpad est d’ailleurs de 85 ans.

Menée auprès des 7.000 Ehpad (5.000 ont répondu), l’étude de l’Anesm souligne aussi le manque de formation du personnel des Ehpad pour accueillir ces malades. Seuls 15 % des établissements disent avoir plus de 90 % de leur personnel formé tandis que 20 % des structures interrogées ont moins de 30% de leur personnel formé aux problématiques liées à la maladie d’Alzheimer.

Des efforts semblent cependant être menés pour améliorer l’offre de services en direction de ce public. Ainsi, 40 % des Ehpad ont mis en place une unité dédiée pour accueillir les malades les plus atteints, contre 34 % en 2009. Pour faire face à ce taux de plus en plus élevé de résidents dépendant, la tendance est donc au renforcement de la médicalisation dans les établissements d’accueil spécialisés.

En partenariat avec l’OCIRP