Analyse du contrat Afer Eurocroissance de AFER

afer_logo

Afer Eurocroissance est le fonds en euros croissance de l’Afer, lancé par l’Association suite aux conclusions du rapport Berger-Lefebvre concernant l’assurance-vie et son évolution.
Pour mémoire, les fonds en euros classiques des contrats d’assurance-vie sont aujourd’hui confrontés à trois problématiques :

1°) Des flux de collecte de la part des épargnants qui restent élevés. En dépit des nombreuses mesures prises par les assureurs-vie, le tempérament « prudent » des français les incite à investir globalement 80 % de leur assurance-vie sur des fonds en euros.

2°) Des taux d’intérêts particulièrement bas pour les obligations. Même si ceux-ci sont un peu remontés depuis la mi-octobre 2016, l’OAT à 10 ans ne rapporte que 0,75 % à ce jour (7 décembre 2016). A ce niveau, un assureur-vie ne peut pas à la fois garantir un rendement ne serait-ce que de 0 % net de frais à son client et supporter ses propres coûts.

3°) Un nouveau cadre prudentiel depuis le 1er janvier 2016 ( Solvabilité 2) qui pénalise (en termes d’exigences en marge de solvabilité) les prises de risques des assureurs-vie dans la gestion d’actifs de leurs fonds en euros, notamment les investissements en actions, en immobilier ou dans des obligations dont le rating est inférieur à BBB.

Le « deal » des fonds en euros croissance vis-à-vis de l’investisseur consiste à échanger l’abandon d’une garantie au jour le jour du capital investi en contrepartie :

  • d’une garantie de tout ou partie du capital à une échéance fixée,
  • d’une perspective d’un meilleur rendement financier à un terme contractuel.

En termes de montage financier, un fonds en euros croissance fonctionne de manière similaire aux produits structurés (EMTN). Concrètement, la quote-part de rendement escompté durant la période de placement permet d’alimenter une provision technique de diversification (PTD).

Souhaitant à la fois contribuer au développement des fonds en euros croissance sur le marché français et proposer une offre attractive pour ses épargnants, l’Afer a mis au point un fonds Eurocroissance bénéficiant d’un ensemble d’atouts, notamment vis-à-vis des offres concurrentes :

  • La sécurité du capital investie peut être apportée dès une échéance de 10 ans.
  • La garantie du capital est brute de frais initiaux de versement. S’appliquent toutefois les frais annuels de gestion à hauteur de 0,89 %.
  • Une garantie plancher est intégrée dans la tarification du produit. Elle permet de sécuriser l’épargnant face à un risque de décès avant l’échéance de son placement, avec toutefois une limite à 75 ans.

Notons également que l’Afer fait le choix de mutualiser :

  • d’une part, la partie sécurisée de l’investissement de ses adhérents dans Afer Eurocroissance,
  • d’autre part, la poche visant à doper la performance financière au sein de la provision technique de diversification (PTD).

L’intérêt de la mutualisation retenue par l’Afer pour Eurocroissance est qu’elle simplifie à la fois la gestion financière du fonds et la gestion des droits des épargnants. Chaque investissement réalisé par un épargnant dans Afer Eurocroissance lui permet d’acquérir un certain nombre de parts de la provision technique de diversification (PTD), dont la valeur évoluera dans le temps avec une certaine volatilité.
Avec un fonds en euros croissance, il restera toujours pour l’épargnant un « risque » lié à la valeur de la part de la PTD à la date d’échéance contractuellement retenue.
Pour cette raison, le conseil de Good Value for Money est plutôt de fractionner ses investissements dans Afer Eurocroissance sur différentes échéances, si possible entre 3 et 5.

Principaux atouts d’Afer Eurocroissance

  • Garantie brute de frais de 100 % du capital investi, et ce dès une échéance de 10 ans.
  • Sécurisation des bénéficiaires éventuels du contrat en cas de décès de l’épargnant avant l’échéance contractuelle grâce à une garantie plancher valable jusqu’aux 75 ans de l’adhérent.
  • Mutualisation de tous les investissements réalisés par les adhérents au sein d’Afer Eurocroissance, sans distinction par durée prévisionnelle de placement ou par date d’échéance.
  • Frais annuels de gestion de 0,89 % sur Afer Eurocroissance, ce qui est raisonnable au regard de la complexité de gestion d’un fonds Euro Croissance par rapport aux fonds en euros classiques (pour mémoire, les frais sur encours du fonds en euros classique et historique du Multisupport Afer sont de 0,475 %).
  • Possibilité pour l’épargnant de prendre date via un « petit » versement sur Afer Eurocroissance à une échéance de 10 ans, puis de continuer à alimenter son épargne sur le fonds via des versements (potentiellement plus élevés) jusqu’à 4 années avant cette échéance.

Principaux inconvénients d’Afer Eurocroissance

  • Frais sur versements de 2 % lors d’un investissement dans Afer Eurocroissance, en sachant toutefois que la garantie du capital au terme fixé est brute de frais de versements.
  • Absence de garantie plancher en cas de décès au-delà de 75 ans, l’épargnant ayant donc plutôt intérêt à opter pour des échéances de placement se dénouant avant ses 75 ans.
  • Absence de garantie en capital au jour le jour, ce qui est le principe même d’un fonds Euro Croissance et en sachant que c’est le principal levier susceptible de « tirer » la performance vers le haut.

Tous droits de propriété et de diffusion réservés à Good Value for Money.

Lien URL : https://www.goodvalueformoney.eu/selection/euro-croissance-lgn0000029