Comment être bien remboursé pour les soins dentaires de vos enfants ?

Pour être bien remboursé pour les consultations chez le dentiste ou pour les appareils dentaires de vos enfants, il vaut mieux souscrire une bonne complémentaire santé.

Pour être bien remboursé pour les consultations chez le dentiste ou pour les appareils dentaires de vos enfants, il vaut mieux souscrire une bonne complémentaire santé.

Pour une consultation

Lorsque votre enfant consulte un chirurgien-dentiste, l’Assurance maladie prend en charge les frais à hauteur de 70% de 21 euros, la base de remboursement qu’elle a fixée.

L’assurance maladie rembourse donc 14,70 euros. Le reste est complété par votre complémentaire santé.

En cas de dépassement d’honoraires (c’est-à-dire que le prix de la consultation est supérieur à 21 euros), les complémentaires santé peuvent prendre en charge les frais supplémentaires. Cela dépend de leurs modalités de remboursement, parfois jusqu’à 8 fois la base fixée par l’Assurance maladie.

Pour un appareil dentaire

Les traitements d’orthodontie sont pris en charge par l’Assurance maladie sous deux conditions :

-Il faut obtenir l’accord préalable de votre caisse d’Assurance maladie. Cette demande doit être complétée avec le chirurgien-dentiste. L’accord de l’Assurance maladie est valable 6 mois.

-Il faut que les soins commencent avant le 16e anniversaire.

Le tarif de l’orthodontie est libre. L’assurance maladie fixe une base de remboursement, qu’elle prend en charge selon un certain taux. Bien souvent, les tarifs sont bien supérieurs à cette base.

Taux et remboursement

Pour un traitement par semestre, la base de remboursement est de 193,50 euros, pris en charge à 100% par l’Assurance maladie. Au-delà de cette somme, la complémentaire santé prend le relais.

Pour une séance de surveillance, la base de remboursement est de 10,75 euros, pris en charge à 70% par l’Assurance maladie, soit 7,53 euros effectivement remboursés. Le reste est pris en charge par la complémentaire santé selon les modalités du contrat souscrit.

Pour une contention, la première année, la base de remboursement est de 161,25 euros, pris en charge à 100%. Au-delà de cette somme, c’est votre complémentaire santé qui prend le relais.

La deuxième année de contention, la base de remboursement est de 107,50 euros, pris en charge à 100% par l’Assurance maladie. Au-delà, c’est encore la complémentaire santé qui rembourse.

Complémentaire santé

Elle permet de prendre en charge ce qui n’est pas remboursé par l’Assurance maladie, ou en tout cas une partie.
Souvent, les contrats contiennent des forfaits ( de plusieurs dizaines à plusieurs centaines d’euros) pour l’orthodontie. A vous de voir lequel est le plus avantageux.

Exceptions

Les enfants de plus de 16 ans peuvent bénéficier d’un semestre supplémentaire de traitement pris en charge, s’il est préalable à une intervention chirurgicale sur les maxillaires.