Que couvre une assurance minimale pour téléphones mobiles ?

Les téléphones mobiles sont exposés à de nombreux risques. Il existe des assurances peu coûteuses couvrant les cas de perte, de casse, et de vol.

Les téléphones mobiles sont exposés à de nombreux risques. Il existe des assurances d’entrée de gamme pour couvrir à un coût minimum les cas de perte, de casse, et de vol.

Définition
L’assurance couvrant un téléphone mobile peut être souscrite auprès des réseaux d’un opérateur, mais certains revendeurs indépendants fournissent également des garanties. 

Ce qu’elle couvre
Toute assurance pour téléphone mobile couvre les cas de bris et de vol et de perte, en prenant en charge :

 – le renouvellement de la carte SIM ;
 – tout ou partie du prix du téléphone : le dédommagement se fait sous la forme d’un remplacement. En effet, l’opérateur ou le revendeur doit vous fournir un modèle possédant au moins les mêmes fonctionnalités que votre ancien portable ;
– tout ou partie du prix des communications émises par le voleur le cas échéant.

Les couvertures d’entrée de gamme coûtent entre 30 et 50 euros par an. 

Exceptions– il n’est pas possible de s’assurer n’importe quand. Ainsi, certains assureurs veulent que le client s’assure dès l’acquisition du téléphone mobile ; certains laissent jusqu’à un mois après l’achat, certaines offres,  peu nombreuses, permettent de souscrire une assurance à tout moment ;
 – les téléphones mobiles sont couverts jusqu’à un certain montant, qui diffère selon les opérateurs : si le montant à indemniser est plus important, la différence est à la charge de la victime ;
 – l’assurance d’entrée de gamme ne couvre souvent que les vols avec effraction ou agression. Cette dernière doit être au moins verbale. Ainsi, vous n’êtes généralement pas couverts en cas de vol à la tire ;
 – certains assureurs ne prennent pas en charge le bris accidentel dans leur couverture minimum. Pensez à vérifier avant de souscrire votre assurance ;
 – certains contrats d’assurances établissent une limite de sinistres annuels. Au delà de cette limite, l’assuré n’est plus couvert ; 

Cas particuliers
 – l’assurance habitation contient parfois des garanties protégeant les téléphones portables dans certains cas. Inutile dans ce cas de s’assurer deux fois pour les mêmes risques.
– l’assurance pour la carte bancaire contient parfois également des garanties couvrant les téléphones mobiles.