Comment conduire en cas de neige ?

    Lorsqu’il neige, il vaut mieux éviter les déplacements. Si malgré tout vous ne pouvez le faire, il vaut mieux suivre quelques conseils de prudence.

    Lorsqu’il neige, il vaut mieux éviter les déplacements. Si malgré tout vous ne pouvez le faire, il vaut mieux suivre quelques conseils de prudence.

    Réduire la vitesse

    La neige, sur un sol froid, se transforme vite en plaque de verglas qui peut provoquer un accident.

    Allumer les feux de croisement

    Le code de la route autorise également les feux de brouillard avant et arrière en cas de neige.

    Utiliser les chaînes

    En cas de fortes chutes de neige,  il est recommandé voire obligatoire sur certaines routes d’utiliser les chaînes.

    Arrêtez-vous sur une aire de chaînage, un parking ou un refuge, pour les fixer sur les roues motrices, voire sur les quatre roues si possible (ne pas hésiter à s’entraîner chez soi pour le montage).

    Après quelques kilomètres, il est nécessaire de les retendre. Il faut également rouler très lentement.

    Circulez sur les traces des engins de salage.

    En cas de grosses bourrasques

    Si la chaussée est de moins en moins visible, arrêtez-vous sur le bas-côté, et allumez vos feux de détresse. Attendez les secours en restant à l’intérieur du véhicule.

    Vérifications

    Plusieurs vérifications sont nécessaires pour rouler dans les meilleures conditions :

    – La propreté des vitres et des feux ;

    – le niveau du liquide lave-glace « spécial hiver » ;

    – le niveau d’huile ;

    – le bon état de la batterie ;

    – le bon état des pneus. Le choix de pneus « spécial hiver » est conseillé.


    Laissez votre avis