Analyse sur le Compte Epargne Libre Avenir Multisupport de la MIF

002925ia3c

Lancé en 2017, le Compte Epargne Libre Avenir (CELA) Multisupport est la version « Multisupport » du contrat monosupport en euros historique de la mif. C’est aujourd’hui l’un des rares contrats du marché combinant trois caractéristiques-clés pour l’épargnant concernant son fonds en euros :

  • La possibilité de réaliser des versements à 100 % sur le fonds en euros, sans aucune exigence d’investissement minimum en unités de compte (UC) ;
  • Une absence de plafond dans le cumul des versements réalisés par un même épargnant sur le fonds en euros du contrat ;
  • Un taux servi (net de frais de gestion et brut de prélèvements sociaux) durablement surperformant par rapport à la moyenne du marché des fonds en euros de contrats d’assurance-vie standards (source : référentiels internes Good Value for Money), avec respectivement :
  • en 2017 : 2,50 % versus 1,52 %, soit 0,98 % de mieux,
  • en moyenne 3 ans (2015-2017) : 2,80 % versus 1,74 %, soit 1,06 % de mieux,
  • en moyenne 5 ans (2013-2017) : 3,18 % versus 2,03 %, soit 1,15 % de mieux,
  • en moyenne 7 ans (2011-2017) : 3,41 % versus 2,24 %, soit 1,17 % de mieux.

 

Compte-tenu de sa totale ouverture et flexibilité vis-à-vis des investissements des épargnants sur son fonds en euros, le CELA Multisupport comporte logiquement un ensemble de dispositions « incitant » l’adhérent à investir sur des unités de compte ou à réaliser des arbitrages du fonds en euros vers des unités de compte :

  • Les versements réalisés sur des unités de compte ne subissent aucun frais d’entrée, alors que ceux réalisés sur le fonds en euros du contrat sont soumis à des frais d’entrée d’au maximum 2,00 %.
  • Le montant minimum concernant la mise en place de versements mensuels programmés (permettant, le cas échéant, de lisser le cours d’investissement dans des unités de compte) n’est que de 15 €. A l’inverse, le montant minimum d’un versement libre est de 150 €.
  • Les arbitrages du fonds en euros vers des unités de compte, ainsi que les arbitrages entre unités de compte sont totalement gratuits. A l’inverse, les arbitrages « de sécurisation » d’unités de compte vers le fonds en euros sont facturés à hauteur de 1,00 % des sommes transférées.

 

La gamme d’unités de compte intégrée depuis 2017 dans le CELA Multisupport est caractérisée par :

  • son caractère relativement « court », avec seulement 10 UC plus un support monétaire d’attente,
  • son caractère totalement « ouvert », avec le choix par la mif de supports intégralement gérés par des sociétés de gestion externes à la mif et sans aucun lien avec la mutuelle,
  • sa « lisibilité », la mif ayant volontairement exclu tout support dont le mode de gestion financière soit tellement « complexe » ou « sophistiqué » qu’il en devienne incompréhensible pour un épargnant « non averti »,
  • le caractère « raisonnable » des frais de gestion fixes des supports, ceux-ci étant pour chaque support inférieur à celui de la classe d’actifs d’appartenance.

 

Sept sociétés de gestion sont ainsi référencées dans le CELA Multisupport :

  1. CPR AM (filiale d’Amundi, Groupe Crédit Agricole) :
    • CPR Croissance Défensive : Gestion profilée prudente
    • CPR Croissance Réactive : Gestion profilée modérée
    • CPR Croissance Dynamique : Gestion profilée agressive
  2. Ofi AM (filiale de la MACIF et de la MATMUT)
    • Ofi RS Euro Equity : Actions Europe orientées ISR
    • Ofi Invest US Equity : Actions Etats-Unis
  3. La Financière de l’Echiquier (filiale à 40 % du Groupe Primonial)
    • Echiquier World Equity Growth : Actions Internationales
  4. Tocqueville Finance (filiale de La Banque Postale AM)
    • Tocqueville Value Europe : Actions Europe
  5. Sanso Investment Solutions (société de gestion indépendante)
    • Salamandre Euro Rendement : Obligations européennes
  6. Vega IM (filiale de Natixis)
    • Vega France Opportunités : Actions France
  7. Carmignac (société de gestion indépendante)
    • Carmignac Patrimoine : Gestion profilée modérée

 

Principaux atouts du Compte Epargne Libre Avenir Multisupport

  • Un fonds en euros surperformant durablement le marché : 1,00 % de mieux en moyenne chaque année.
  • Un fonds en euros (encore) totalement accessible en termes de possibilités de versements par l’épargnant.
  • Une très grande accessibilité : Minimum de 15 € (seulement) pour la mise en place de versements mensuels programmés.
  • Une gamme d’unités de compte courte (10 supports) et de qualité.
  • Un contrat simple et compréhensible par l’épargnant.

 

Principaux inconvénients du Compte Epargne Libre Avenir Multisupport

  • Une facturation à hauteur de 1,00 % des arbitrages de désinvestissement des unités de compte vers le fonds en euros.
  • Une absence d’options financières (à la main de l’épargnant) permettant, le cas échéant, de sécuriser son investissement dans des unités de compte.
  • Une absence de support immobilier dans la gamme des unités de compte proposées au contrat.

 

Pour en savoir plus sur l’analyse de Good Value for Money, cliquez ici :

Lien URL : https://www.goodvalueformoney.eu/produit/document-doc0002020

 

Tous droits de propriété et de diffusion réservés à Good Value for Money.



Découvrez les autres analyses de Good Value for Money à travers les thématiques suivantes :