Analyse du contrat Ampléa de CD Partenaires

logo_cd_partenaire

Lancé au printemps 2014 par la plateforme CD Partenaires (filiale du Groupe La Française AM) en association avec l’assureur-vie Spirica, Ampléa est un contrat patrimonial multisupport et multigestionnaire. La richesse des fonctionnalités d’Ampléa en fait une forme de « boite à outils » que tout CGPI affilié à CD Partenaires pourra utiliser de la manière qu’il jugera la plus adaptée pour son client :

  • Certains utiliseront simplement Ampléa en gestion libre comme un « bon » contrat multisupport en faisant leur propre picking au sein de la gamme de 170 unités de compte patrimoniales du marché.
  • D’autres iront chercher dans Ampléa la gamme de 18 supports immobiliers référencés par le contrat, en sachant que seuls 4 d’entre eux sont gérés par la maison-mère de CD Partenaires, les autres l’étant par des sociétés tierces : Amundi Immobilier, BNP Paribas REIM, Ciloger, NAMI-AEW Europe, Perial AM, Primonial REIM et SwissLife REIM.
  • Ceux qui souhaiteront sécuriser leur placement pourront activer tout ou partie des quatre options de gestion financière proposées (en sachant que les arbitrages automatiques susceptibles d’en découler ne sont pas facturés) : l’investissement progressif, le rééquilibrage périodique de l’épargne par rapport à une allocation d’actifs déterminée, la sécurisation des plus-values latentes sur tout ou partie des supports au-delà d’un certain seuil, le stop-loss à la baisse en cas de chute des marchés financiers.
  • En termes de sécurisation de l’épargne, Ampléa propose également une garantie plancher optionnelle dont la grille tarifaire est celle de son assureur, à savoir Spirica.
  • Il est également possible de souscrire Ampléa pour ses offres de gestion pilotée, celles-ci permettant « de passer la main » à une société de gestion d’actifs dans le cadre d’un mandat précis (notamment en termes de prise de risque maximale possible).
  • Ceux qui souhaitent « fromage et dessert » pourront panacher tout ou partie des modes de gestion financière présentés ci-dessus.

 

Bien que bâti et proposé par une plateforme filiale d’un groupe de gestion d’actifs (en l’occurrence La Française AM appartenant au Crédit Mutuel Nord Europe), Ampléa n’est pas un « faire-valoir » des fonds ou des offres de La Française. Seuls 18 fonds de La Française (sur les 172 accessibles en gestion libre) sont référencés dans la gamme d’unités de compte.

La constitution de la gamme de supports accessibles au sein d’Ampléa a visiblement été réalisée en croisant trois objectifs clairs :

  • Intégrer dans la gamme l’ensemble des supports patrimoniaux de référence du marché.
  • Privilégier la qualité des supports par rapport à la quantité.
  • Se positionner plutôt sur de la gestion de conviction, cette orientation étant très cohérente avec la montée en puissance de la gestion passive (ETF).

Au regard de ses propres critères de notation, Good Value for Money a identifié 20 supports « stars » parmi les 172 de la gamme d’Ampléa.

 

Pour les épargnants souhaitant planifier des rachats partiels avec leur contrat, Ampléa propose un fonds en euros à participation aux bénéfices différée (PBD), Ampléa Différé2.

 

Une fois le seuil d’entrée passé (avec un montant minimum de versement initial à la souscription de 5 000 €), Ampléa permet une alimentation périodique du contrat à partir de 150 € par mois seulement. Quant aux versements libres, leur montant minimum est de 500 €.

 

Point de détail mais non négligeable au regard des initiatives parfois prises par certains assureurs, Ampléa est un contrat individuel. L’assuré ne peut donc bénéficier que d’évolutions « positives » dans le temps de la part de son assureur, toute régression éventuelle nécessitant son accord préalable.

 

Principaux atouts d’Ampléa

  • Contrat totalement flexible pour l’épargnant qui peut donc l’utiliser comme il le souhaite, soit en délégant la gestion par le biais de l’une des options de gestion pilotée du contrat, soit en prenant en main lui-même la gestion financière de son contrat en lien avec son intermédiaire financier (CGPI).
  • Qualité de la gamme d’unités de compte (avec environ 170 supports sans intégrer les supports immobiliers mentionnés ci-après), avec plus de la moitié de ces UC bénéficiant d’une note Morningstar de 4 ou 5 Etoiles.
  • Référencement au sein de la gamme d’UC du contrat de 20 supports « stars » du marché pour Good Value for Money (en raison de leur performance et de leur qualité intrinsèque) dont Dorval Convictions, Oddo Avenir Europe, Magellan…
  • Accès à une gamme de 18 supports immobiliers relativement variée en termes de sociétés de gestion (Amundi Immobilier, La Française REM, Primonial REIM…), de nature de supports (SCI, SCPI, OPCI) et de biens immobiliers (bureaux, commerces, maisons de retraite…).
  • Contrat porté par la compagnie d’assurance-vie Spirica dont le business-model est totalement dédié à la gestion de patrimoine avec en outre une réelle capacité d’innovation et de modernisation régulière de ses contrats.

 

Principaux inconvénients d’Ampléa

  • Investissement au minimum à 25 % en unités de compte (UC) à chaque versement.
  • Performance décevante du fonds en euros dynamique du contrat, Ampléa Dynamique2 depuis sa création, en sachant toutefois que l’épargnant n’est pas obligé d’investir dessus.
  • Limitation des arbitrages gratuits à l’initiative de l’épargnant à un seul par année civile, les suivants étant facturés à hauteur de 1 % des sommes transférées avec un minimum de 50 €.

 

Pour en savoir plus sur l’analyse de Good Value for Money, cliquez ici :

Lien URL : https://www.goodvalueformoney.eu/produit/document-doc0001817

 

Tous droits de propriété et de diffusion réservés à Good Value for Money.

 



Découvrez les autres analyses de Good Value for Money à travers les thématiques suivantes :