Analyse du contrat CLER de AGIPI

agipi_logo

Historiquement connu et repéré par la communauté des épargnants comme étant l’un des contrats du marché servant les meilleurs taux sur son fonds en euros, le CLER s’est transformé au fil des années sous la houlette de l’Association AGIPI (partenaire d’AXA France) en devenant progressivement une forme de « boîte à outils » à la disposition de l’adhérent et de son conseiller. Le CLER n’en a pas perdu pour autant son fonds en euros, celui-ci continuant à servir un taux moyen supérieur de 0,40 % au marché.

 

Les orientations prises par l’AGIPI en 2017 concernant le CLER ont permis de donner au produit une réelle personnalité différenciante dans l’univers des contrats d’assurance-vie patrimoniaux :

  • Si l’adhérent le souhaite, il peut opter pour une gestion pilotée orientée ESG (Respect de l’Environnement, Engagement Social, Qualité de la Gouvernance), ce qui est une première sur le marché français de l’assurance-vie.
  • Le CLER propose désormais une unité de compte originale, AGIPI Régions, dont l’actif est investi en actions et en obligations de PME et d’ETI françaises créatrices d’emplois dans nos régions.
  • Le CLER offre également un FCPR, AGIPI Innovation, géré par Equitis Gestion permettant d’investir pour partie dans du non-coté dans le cadre d’opérations de capital-développement.

Notons également qu’AGIPI a intégré dans le CLER un OPCI, AXA Selectiv’Immo investi de manière relativement équilibrée entre différents pays européens d’une part et différentes classes d’actifs immobiliers d’autre part (résidentiel, commercial, bureaux).

 

Sans que l’adhérent n’en soit nécessairement totalement conscient, le CLER intègre par défaut dans ses conventions de gestion deux options de gestion financière intéressantes pour l’épargnant :

  • une option de rééquilibrage annuel systématique de l’épargne par rapport à l’allocation de référence de la convention,
  • une option de sécurisation annuelle des plus-values potentiellement présentes sur tout ou partie des unités de compte du contrat.

 

Depuis 2015, AGIPI a décidé de se lancer sur l’euro croissance. Aussi, le CLER permet désormais à l’épargnant de choisir à la souscription de s’orienter (de manière exclusive) soir sur le fonds en euros classique, historique et cantonné de l’AGIPI, soit sur le fonds euro croissance nouvellement créé. Des transferts partiels de plus-values latentes ont été votés en Assemblée Générale par les adhérents d’AGIPI afin de « soutenir » le lancement d’AGIPI Euro Croissance.

 

Les frais facturés par le CLER dépendent de la stratégie financière retenue par l’épargnant :

  • Gestion libre
    • Frais annuels de gestion sur les UC du contrat : 1,00 % (hors supports spécifiques)
    • Facturation des arbitrages à hauteur de 0,80 % des sommes transférées
  • Convention de Gestion
    • Frais annuels de gestion sur les UC du contrat : 1,00 % (hors supports spécifiques)
    • Non-facturation des arbitrages réalisés pour réaligner régulièrement l’allocation du contrat avec celle définie dans la convention de gestion retenue.
  • Gestion pilotée
    • Frais annuels de gestion sur les UC du contrat : 1,60 % (hors supports spécifiques).
    • Non-facturation des arbitrages réalisés par le gestionnaire financier, Architas.

 

Principaux atouts du CLER

  • Performance et cantonnement du fonds en euros, en sachant que le taux annuel servi est le même pour tous les épargnants, indépendamment de leur taux d’unités de compte, de leur ancienneté et de l’encours de leur contrat.
  • Absence de contraintes concernant l’investissement par l’adhérent sur le fonds en euros classique du CLER, que ce soit en termes de taux minimum d’unités de compte et/ou de plafond de versement. Existence d’un « droit à faire du 100 % fonds en euros et sans limite ».
  • Volonté de l’AGIPI de garder pour le CLER une gamme d’unités de compte courte (12 supports), simple et lisible, ce qui permet d’éviter à l’épargnant de se retrouver « perdu » au milieu de multiples gestions parfois peu compréhensibles.
  • Existence d’une garantie plancher, illimitée et ne faisant l’objet d’aucune facturation additionnelle ou spécifique dès lors que l’adhérent opte pour l’une des conventions de gestion proposées par le CLER ou pour la gestion pilotée.
  • Modernisation régulière du CLER par l’Association AGIPI depuis sa création il y a une cinquantaine d’années, ce qui permet d’envisager une souscription du contrat dans une perspective de moyen / long terme en vue de la retraite, par exemple.

 

Principaux inconvénients du CLER

  • Facturation des arbitrages à l’initiative du client dans le cadre de la gestion libre, ce qui pousse Good Value for Money à recommander une souscription a minima en Convention Personnalisée (20 % d’UC requis) offrant alors une gratuité des arbitrages ainsi que la garantie plancher.
  • Contrat de qualité mais supportant un ensemble de frais, ce qui plaide plutôt pour une souscription du CLER dans une perspective de moyen ou de long terme, par exemple en vue de la préparation de la retraite.
  • Relative complexité du CLER pour un « non-initié », ce qui plaide pour une souscription du contrat avec le support d’un agent général AXA Assurances ou AXA Epargne & Patrimoine en capacité de bien choisir les fonctionnalités et options du contrat par rapport aux attentes du client.

 

Pour en savoir plus sur l’analyse de Good Value for Money, cliquez ici :

Lien URL : https://www.goodvalueformoney.eu/produit/document-doc0001848

 

Tous droits de propriété et de diffusion réservés à Good Value for Money.



Découvrez les autres analyses de Good Value for Money à travers les thématiques suivantes :