Analyse du contrat Compte Bleu Anis de la MACIF

macif

Avec la montée en puissance d’Internet et la généralisation du smartphone, les français ont perdu l’habitude (qu’avaient leurs parents) consistant à aller à la banque pour déposer un chèque, retirer de l’argent, procéder à un virement bancaire ou poser une question à leur conseiller bancaire.

Après une période (dans les années 1970 – 2000) durant laquelle les grandes banques à réseau en France ont procédé à des ouvertures d’agences massives et coûteuses, celles-ci se retrouvent désormais avec un réseau le plus souvent surdimensionné par rapport à ce qu’est devenu le trafic des clients. Si la réponse consiste évidemment à développer des moyens d’accès à distance (extranet bancaire, application smartphone, plateforme téléphonique, emailing, SMS…) pour rester dans la course, les banques à réseau sont confrontées au coût de leur réseau physique d’agences, avec derrière le coût social de sa restructuration et de l’évolution des compétences de leurs chargés de clientèle.

L’une des conséquences pour le client est une inévitable refacturation (sous la forme de frais et de commissions) du coût de ce réseau dans la gestion de son compte courant.

 

Dans ce contexte, la MACIF a lancé en 2010 une offre bancaire s’appuyant sur les moyens de son partenaire historique (dont elle était et est toujours actionnaire), à savoir la Socram. N’ayant aucun réseau d’agences bancaires à supporter, MACIF Banque a pu se positionner tarifairement en deçà des pratiques des banques à réseau :

  • L’offre MACIF Banque intègre tout d’abord un ensemble de services gratuits:
    • Gratuité des frais de tenue de compte.
    • Gratuité de l’accès et de l’utilisation de l’extranet bancaire.
    • Gratuité des retraits d’espèces à un DAB d’une autre banque en zone euro avec une carte Visa internationale.
    • Gratuité de la mise en place d’un mandat de prélèvement SEPA
    • Gratuité des virements occasionnels réalisés par Internet.
  • Quant aux services facturés par MACIF Banque, ils le sont presque toujours à un niveau inférieur à la pratique des banques à réseau:
    • Facturation à hauteur de 12 € par an de l’abonnement à des alertes via SMS ou email, à comparer à une moyenne de marché établie à 17 € par an par Good Value for Money pour une clientèle « limite financièrement » ayant des incidents de paiement.
    • Facturation à hauteur de 14 € par an de l‘assurance de la perte ou du vol des moyens de paiement, à comparer à une moyenne de marché établie à 24 € par an par Good Value for Money (tous profils de clientèle confondus).
    • Facturation à hauteur de 41 € par an de la carte de paiement internationale (Visa) à débit différé, à comparer à une moyenne de marché établie à 44 € par an par Good Value for Money.

 

Afin de mesurer l’avantage client de l’offre bancaire de la MACIF, Good Value a constitué trois paniers de services (correspondant à trois profils de clientèle allant du plus juste financièrement à une clientèle patrimoniale). Pour chacun de ces profils, Good Value for Money a évalué le positionnement tarifaire du Compte Bleu Anis par rapport à son référentiel (établi sur la base des conventions de compte applicables au 1er janvier 2018) :

  • Pour une clientèle « financièrement juste », que nous qualifierons de « retail – », le tarif annuel du Compte bleu Anis apparait :
    • 22 % moins cher que celui des banques à réseau
    • 23 % plus cher que celui des nouveaux entrants Internet et Fintech
  • Pour une clientèle « standard », que nous qualifierons de « retail », le tarif annuel du Compte bleu Anis apparait :
    • 33 % moins cher que celui des banques à réseau
    • 14 % plus cher que celui des nouveaux entrants Internet et Fintech
  • Pour une clientèle « patrimoniale », que nous qualifierons de « retail + », le tarif annuel du Compte bleu Anis apparait :
    • 40 % moins cher que celui des banques à réseau
    • 48 % plus cher que celui des nouveaux entrants Internet et Fintech (en sachant que ces opérateurs font le choix de ne quasiment rien facturer en standard auprès de cette clientèle et de tenter de se « rattraper » en vendant d’autres offres et services financiers).

 

Principaux atouts du Compte bancaire Bleu Anis

  • Avantage tarifaire par rapport aux banques à réseau classiques évalué entre – 22 % et – 40 % par Good Value for Money.
  • Pratique par la MACIF d’une facturation au juste prix dans l’objectif à la fois d’une pérennité de ses offres et d’une absence de marge excessive sur certaines prestations.
  • Compétitivité (historique) de la MACIF au niveau des crédits à la consommation et des prêts affectés (du type : prêt automobile) avec son partenaire Socram.
  • Savoir-faire de gestion de la relation à distance de la MACIF, notamment via ses propres plateformes téléphoniques.
  • Activité bancaire de la MACIF existante depuis 2010, avec donc une certaine ancienneté dans un contexte où apparaissent pléthore de Fintech sur le marché, mais avec inévitablement des réussites inégales à venir.

 

Principaux inconvénients du Compte bancaire Bleu Anis

  • Fermeture de la plateforme téléphonique de MACIF Banque le dimanche.
  • Absence d’offre structurée en matière de crédit immobilier à ce jour.
  • Tarif plus élevé que celui de la moyenne des fintech, mais en étant conscient que bon nombre d’entre elles font du dumping.

 

Pour en savoir plus sur l’analyse de Good Value for Money, cliquer ici :

Lien URL : https://www.goodvalueformoney.eu/produit/document-doc0001775

 

Tous droits de propriété et de diffusion réservés à Good Value for Money.



Découvrez les autres analyses de Good Value for Money à travers les thématiques suivantes :