Analyse du contrat Conservateur Helios Capitalisation du Conservateur

nouveau-logo-Le-conservateur

Conservateur Helios Capitalisation (CHC) est « le clone » du contrat multisupport-phare du Conservateur, à savoir Conservateur Helios Sélection (CHS). Les deux contrats diffèrent principalement :

  • par le cadre fiscal applicable au souscripteur, à savoir :
    • pour CHC : le cadre de la capitalisation conduisant le contrat souscrit à rentrer dans la succession de l’assuré, mais permettant de procéder à des montages successoraux du type démembrement de propriété et donation,
    • pour CHS : le cadre de l’assurance-vie avec son régime dérogatoire en termes successoral, mais un dénouement obligatoire du contrat au décès de l’assuré (alors qu’un contrat de capitalisation peut être conservé lors de la succession avec l’antériorité fiscale associée),
  • par les seuils applicables aux principales opérations de gestion (versement initial, versement libre, versements mensuels périodiques, arbitrages), Conservateur Helios Capitalisation ayant des seuils plus élevés que ceux de Conservateur Helios Sélection.

 

Dans un contexte de marché qui prépare la mise en vigueur de la réglementation européenne DDA (Directive Distribution en Assurance) avec pour conséquence une évolution des contrats vers davantage de gestion financière « encadrée » du type gestion profilée ou gestion sous mandat, Conservateur Helios Capitalisation reste (à ce stade ?) dans un schéma avec :

  • uniquement de la gestion libre autour :
    • d’un fonds en euros historiquement surperformant par rapport au marché (taux indiqués ci-après nets de frais de gestion et brut de prélèvements sociaux) :
      • Taux servi en 2017 : 2,45 % versus 1,88 % en moyenne pour les contrats patrimoniaux (source : référentiels Good Value for Money), soit 0,57 % de mieux.
      • Taux moyen servi au cours des 3 dernières années (période 2015-2017) : 2,77 % versus 2,09 % pour les contrats patrimoniaux (source : référentiels Good Value for Money), soit 0,65 % de mieux en moyenne par an.
      • Taux moyen servi au cours des 5 dernières années (période 2013-2017) : 3,10 % versus 2,40 % pour les contrats patrimoniaux (source : référentiels Good Value for Money), soit 0,70 % de mieux en moyenne par an.
    • d’une gamme de 52 unités de compte en architecture ouverte:
      • dont 31 bénéficiant d’au moins 3 Etoiles Morningstar,
      • avec, selon les critères de qualification de Good Value for Money:
        • 29 fonds « Actions » dont Oddo Avenir Europe, Magellan, Centifolia,
        • 6 fonds « Gestion flexible » dont R Valor, DNCA Evolutif,
        • 2 fonds « Immobilier » dont Oddo BHF Immobilier, qui a réalisé une belle performance au cours de ces dernières années avec une valorisation annuelle moyenne de + 13 % entre 2013 et 2017.
      • 4 options de gestion financière à la disposition du souscripteur :
        • l’investissement progressif avec un lissage possible sur 6, 12 ou 18 mois,
        • la dynamisation de la participation aux bénéfices perçue sur le fonds en euros vers un support financier (UC),
        • la sécurisation des plus-values avec 4 seuils d’activation possibles : 10 %, 20 %, 30 %, 40 %,
        • le stop-loss à la baisse avec la possibilité pour le souscripteur :
          • soit de recevoir uniquement une alerte (par SMS et/ou par email) et de décider lui-même de réaliser (ou non) un arbitrage,
          • soit de recevoir ladite alerte, en sachant que l’arbitrage automatique correspondant vers le fonds en euros sera alors également réalisé.

 

Conservateur Helios Capitalisation est accessible aux personnes morales éligibles (essentiellement des associations, des fondations, des SCI, des SCP) sous réserve :

  • d’un versement initial d’au minimum 50 000 €,
  • d’un placement d’au minimum à 50 % dans des unités de compte.

 

Principaux atouts de Conservateur Helios Capitalisation

  • Qualité du fonds en euros du Conservateur, avec un taux moyen servi sur Conservateur Helios Sélection au cours des 3 dernières années supérieur de 0,65 % que la moyenne des fonds en euros de contrats patrimoniaux.
  • Présence dans la gamme de 52 unités de compte du contrat d’un certain nombre de supports patrimoniaux de qualité, dont Magellan (Comgest), R Valor (Rothschild AM), Oddo BHF Immobilier (Oddo BHF).
  • Possibilité pour le souscripteur de mettre en place sur son contrat tout ou partie des 4 options de gestion financière proposées au contrat.
  • Simplicité et lisibilité du contrat, dans un contexte de marché où l’intégration permanente de nouvelles options et de nouveaux supports dans les contrats finit par rendre bon nombre d’entre eux difficiles à appréhender par un investisseur non averti.
  • Ouverture de Conservateur Helios Capitalisation à la souscription par des personnes morales (éligibles au cadre de la capitalisation conformément à l’engagement déontologique pris par la Fédération Française de l’Assurance), ce qui constitue un moyen intéressant de placer de la trésorerie sur un horizon de moyen / long terme (perspective d’au minimum 4 années).

 

Principaux inconvénients Conservateur Helios Capitalisation

  • Montants élevés pour un souscripteur personne physique, à la fois du versement initial : 15 000 € et des versements libres ultérieurs éventuels : 5 000 €.
  • Absence de gestion profilée (ou de gestion sous mandat) proposée en option aux souscripteurs ne souhaitant pas piloter et suivre par eux-mêmes l’allocation d’actifs de leur contrat.
  • Facturation des arbitrages réalisés à hauteur de 0,50 % des sommes transférées et sans plafond.

 

Pour en savoir plus sur l’analyse de Good Value for Money, cliquer ici :

Lien URL : https://www.goodvalueformoney.eu/produit/document-doc0001974

 

Tous droits de propriété et de diffusion réservés à Good Value for Money.

 



Découvrez les autres analyses de Good Value for Money à travers les thématiques suivantes :