Analyse du contrat Conservateur PERP du Conservateur

nouveau-logo-Le-conservateur

Conservateur PERP est un plan d’épargne retraite multisupport multigestionnaire. Lancé en novembre 2004 par les Assurances Mutuelles Le Conservateur dans sa première version, le contrat a depuis connu un certain nombre d’enrichissements.

 

Par rapport au cadre usuel de fonctionnement des PERP, Le Conservateur a fait le choix de structurer Conservateur PERP comme un contrat d’assurance-vie classique, à l’exception toutefois du cadre réglementaire qui est celui des PERP (en cours d’évolution dans le cadre de la loi Pacte en discussion au Parlement) avec ses spécificités notamment sur trois axes :

  • l’engagement dans la durée de l’adhérent, les possibilités de rachat partiel ou total de l’épargne constituée étant extrêmement encadrées et liées à des situations personnelles difficiles,
  • la possibilité de déduction fiscale de tout ou partie des versements réalisés du revenu imposable,
  • la possibilité de transfert d’un PERP d’un établissement à un autre, avec une gratuité de ce transfert au-delà d’une période de 10 années.

 

Conservateur PERP est donc structuré de manière tout à fait similaire à celle d’un contrat d’assurance-vie multisupport classique :

  • A l’instar de la plupart des PERP multisupports du marché, Conservateur PERP permet à l’adhérent de ne pas bénéficier du mécanisme de sécurisation progressive de l’épargne constituée (réglementairement prévue pour les PERP dans le Code des Assurances aux articles Art. R.144-26 et A.144-4).
  • Si l’adhérent renonce à ce dispositif, Conservateur PERP lui permet alors d’investir librement son épargne entre le fonds en euros (dont les taux servis surperforment nettement le marché) et les unités de compte (50 UC proposées en architecture ouverte).

 

Plusieurs points méritent d’être relevés par rapport aux tendances d’évolution de l’assurance-vie au cours de ces dernières années :

  1. L’adhérent peut librement (et de manière « illimitée ») investir sur le fonds en euros de Conservateur PERP, sans contrainte aucune.
  2. Si Conservateur PERP propose bien des supports avec une gestion profilée (du type : prudente, dynamique, agressive), le contrat ne propose pas de « gamme structurée » en ce domaine. L’adhérent peut toutefois trouver une réponse à son attente éventuelle en la matière en optant pour les supports suivants :
    • Eurose (DNCA Finance) pour une gestion profilée « prudente »,
    • CPR Croissance Réactive P (CPR) pour une gestion profilée « modérée »,
    • Intervalor C (Conservateur Gestion) pour une gestion profilée « agressive »,
  3. Conservateur PERP ne propose pas d’options de gestion financière susceptibles d’être activées par l’épargnant sur son contrat. L’adhérent aura donc intérêt à garder un œil sur son contrat (en étroite relation avec son conseiller) en cas de secousses sur les marchés financiers.

Pour l’épargnant souhaitant investir sur Conservateur PERP, les outils développés par Good Value for Money conduiraient à attirer son attention notamment sur les trois supports suivants proposés à la gamme (tout en étant bien conscient que les performances passées ne préjugent pas des performances futures et que les équipes et/ou orientations de gestion peuvent changer) :

  • Oddo BHF Avenir (Oddo BHF),
  • Centifolia (DNCA Finance),
  • R Valor C (Rothschild & Cie Gestion).

 

Principaux atouts de Conservateur PERP

  • Surperformance du fonds en euros de Conservateur PERP par rapport au référentiel de marché constitué par Good Value for Money (taux indiqués ci-après nets de frais de gestion et bruts de prélèvements sociaux) :
    • Taux moyen sur les 7 dernières années : 3,45 % pour Conservateur PERP versus 2,26 % pour le référentiel de marché Good Value for Money, soit 1,19 % de mieux par an.
    • Taux 2017 : 2,35 % versus 1,72 %, soit 0,63 % de mieux.
  • Accessibilité de Conservateur PERP pour l’épargnant avec un versement initial à la souscription limité à 200 € et la possibilité de mettre en place des versements mensuels programmés à compter de 50 €.
  • Possibilité pour l’adhérent de demander le dénouement de son contrat sous la forme d’une rente viagère avec annuités certaines avec une durée d’engagement possible jusqu’à l’espérance de vie de l’adhérent moins cinq années, sous réserve que celle-ci ne dépasse pas vingt années.
  • Choix par le Conservateur d’une architecture ouverte dans la constitution de la gamme d’unités de compte du contrat avec seulement 9 supports gérés par la société de gestion d’actifs « maison », à savoir Conservateur Gestion Valor et 41 supports en provenance de gérants externes: Edmond de Rothschild AM, DNCA Finance, Oddo BHF, Comgest, Rothschild & Cie…
  • Savoir-faire prouvé du Groupe Le Conservateur dans la gestion de placements financiers sur le long terme par le biais de la gestion des tontines dont Le Conservateur est le leader quasi-unique sur le marché français.

 

Principaux inconvénients de Conservateur PERP

  • Limitation des arbitrages gratuits à l’initiative de l’adhérent à un seul par année civile, en étant toutefois conscient que la plupart des épargnants ne réalisent aucun arbitrage sur leur contrat.
  • Existence dans la gamme d’unités de compte (UC) de supports affichant des performances inférieures à celles de leur classe d’actifs ou de leur indice de référence, en sachant qu’il existe par ailleurs à la gamme des supports de qualité sur lesquels l’adhérent peut décider d’investir.
  • Absence d’options financières (rééquilibrage annuel de l’épargne, dynamisation de la participation aux bénéfices perçue sur le fonds en euros, stop-loss relatif à la baisse…) susceptibles d’être activées par l’épargnant sur son contrat afin de sécuriser, d’optimiser ou de dynamiser la gestion financière de son épargne.

 

Pour en savoir plus sur l’analyse de Good Value for Money, cliquez ici :

Lien URL : https://www.goodvalueformoney.eu/produit/document-doc0001991

 

Tous droits de propriété et de diffusion réservés à Good Value for Money.



Découvrez les autres analyses de Good Value for Money à travers les thématiques suivantes :