Analyse du contrat Epargne Retraite MultiGestion Evolution de Asac Fapes

asac_fapes_logo

Epargne Retraite MultiGestion (ERMG) Evolution est la nouvelle version du contrat Epargne Retraite MultiGestion anciennement souscrit par l’Association Asac Fapes auprès de Generali Vie. Le terme « Evolution » ajouté au nom du contrat apparaît en réalité bien « soft » au regard de la profonde transformation du produit.

 

En lançant ERMG Evolution, Asac Fapes et Generali ont souhaité reconstruire leur partenariat en prenant en compte les transformations de l’environnement de l’assurance-vie, à savoir essentiellement :

  • Le niveau historiquement et durablement bas des taux d’intérêt, constituant progressivement une forme de « pilule empoisonnée » à bien des égards pour les fonds en euros ;
  • Le coût élevé en termes d’exigence en capital pour l’assureur-vie des fonds en euros classiques suite à l’instauration des normes prudentielles Solvabilité II ;
  • La responsabilité du distributeur dans le conseil à l’allocation d’actifs de son client, l’intermédiaire étant dans l’obligation de prouver d’une part, l’adéquation du niveau de risque par rapport au profil de son client et d’autre part, l’absence de tout conflit d’intérêt dans le choix de tel ou tel support dans le contrat de son client.

 

La réponse apportée par Asac Fapes et Generali avec ERMG Evolution est particulièrement lisible et s’articule autour de quelques principes-clés (et adaptés aux évolutions du marché telles que résumées par Good Value for Money ci-avant) :

  • Pour investir sur un fonds en euros classique du contrat (à la fois consommateur de marge de solvabilité et présentant le risque de devoir investir dans des obligations dont le rendement est trop bas), le client doit accepter un taux d’unités de compte situé entre 40 % et 50 %. En outre, le respect de cet engagement est surveillé dans le temps par l’assureur afin d’éviter d’éventuels arbitrages.
  • La réelle fenêtre d’investissement dans un fonds en euros est constituée par l’offre du fonds G Croissance 2014 qui est le fonds eurocroissance de Generali Patrimoine. Avec ce support, le client est autorisé à investir à 100 % dessus.
  • Afin de garantir le suivi de l’allocation d’actifs du contrat dans le temps et son adéquation au profil de l’épargnant, ce dernier est invité à déléguer tout ou partie de son épargne à l’un des trois gestionnaires d’actifs proposés au contrat :
    • Edmond de Rothschild AM pour un profil « Objectif Prudent »,
    • DNCA Finance pour un profil « DNCA Diversifié Equilibre »,
    • La Financière de l’Echiquier pour un profil « Carte Blanche ».
  • La quote-part de l’épargne déléguée par le client à l’un de ces gestionnaires financiers est investie à 100 % en unités de compte, quitte à ce que ce soit pour partie dans un fonds monétaire.
  • Dans le cadre de la gestion libre, le client « assume lui-même ses risques ». Il peut librement investir son épargne dans une gamme de 49 unités de compte de bonne qualité (au regard des critères normés et factuels de mesure de Good Value for Money). Dans ce mode de gestion, les arbitrages de sécurisation vers les fonds en euros du contrat sont encadrés.

 

Si ERMG Evolution s’inscrit clairement dans l’une des tendances d’évolution du marché de l’assurance-vie patrimoniale, force est de constater que le contrat bénéficie toujours d’un ensemble d’atouts forts, faisant partie de la promesse d’Asac Fapes :

  • Des seuils d’entrée bas:
    • 500 € de versement initial à la souscription
    • 100 € pour un versement libre
    • 100 € de versement mensuel programmé, le cas échéant
  • Des frais tirés au maximum pour le client :
    • 0 % de frais d’entrée
    • 0,70 % de frais de gestion sur UC
    • Gratuité des arbitrages en ligne
  • Une offre de fonds en euros performante:
    • 2,68 % net de frais et brut de prélèvements sociaux pour Elixence en 2017
    • 2,59 % net de frais et brut de prélèvements sociaux pour France 2 en 2017
    • 1,80 % à 2,10 % net de frais et brut de prélèvements sociaux pour le fonds Y en 2017

 

Principaux atouts d’ERMG Evolution

  • Politique de frais tirés vers le bas, au profit de l’épargnant.
  • Accès à une gamme de fonds en euros de qualité gérée par Generali Patrimoine.
  • Gamme d’unités de compte (en gestion libre) bien sélectionnée par Asac Fapes, avec à la fois des supports de qualité et moins chargés en frais internes que la moyenne.
  • Accès à de la gestion pilotée déléguée par Asac Fapes à des gérants externes reconnus en matière de gestion de patrimoine (ce qui ne signifie évidemment pas que le client ne prenne pas de risque financier).
  • Facturation de la gestion pilotée, le cas échéant, à hauteur de 0,30 % des actifs concernés uniquement (alors que le marché se situe fréquemment sur des niveaux compris entre 0,50 % et 0,80 % voire au-delà).

 

Principaux inconvénients d’ERMG Evolution

  • Obligation (contrôlée) d’investissement à 40 % voire 50 % sur des unités de compte pour accéder aux fonds en euros Elixence ou France 2.
  • Absence de trackers (gestion indicielle) dans la gamme d’unités de compte proposée à l’épargnant.
  • Absence d’orientation ESG au sein de la gamme de supports, ainsi que dans les gestions pilotées proposées.

 

Pour en savoir plus sur l’analyse de Good Value for Money, cliquez ici :

Lien URL : https://www.goodvalueformoney.eu/produit/document-doc0002023

 

Tous droits de propriété et de diffusion réservés à Good Value for Money.



Découvrez les autres analyses de Good Value for Money à travers les thématiques suivantes :