Analyse du contrat FAR PER d’AGIPI

agipi_logo

Le FAR PER Individuel est l’un des premiers plans d’épargne retraite mis sur le marché depuis « l’ouverture des ventes » le 1er octobre 2019. Concrètement, il s’agit d’une évolution de l’ancien contrat « FAR Retraite Madelin » lancé dès 1994 par l’Association AGIPI à destination des TNS.

Par rapport à son prédécesseur, le FAR PER Individuel intègre les nouveautés apportées par la loi Pacte, à savoir principalement :

  • la possible sortie de l’épargne constituée par l’adhérent à 100 % sous la forme d’un capital lors du départ à la retraite,
  • la possible utilisation du capital en cours de constitution durant la période d’épargne afin d’acquérir sa résidence principale (le législateur ayant estimé à juste titre que l’achat de son logement permet de réduire ses dépenses à la retraite),
  • le choix par l’épargnant des modalités de déduction de ses versements, avec :
    • soit une déduction immédiate du revenu imposable:
      • pour les salariés, comme cela se faisait auparavant dans le cadre du PERP,
      • pour les travailleurs non salariés (TNS) dans le cadre fiscal Madelin,
    • soit un renoncement à cette déduction fiscale à l’entrée afin de bénéficier d’une moindre fiscalité lors du départ à la retraite.

 

L’une des autres nouveautés importantes concernant le FAR PER Individuel et la loi Pacte est la possible souscription désormais du contrat, à la fois par les particuliers (par exemple : les salariés, les fonctionnaires…) et par les indépendants (TNS), alors que seuls ces derniers pouvaient auparavant souscrire le FAR Retraite Madelin. Il y a donc un vrai « plus » pour les particuliers non-TNS.

 

Dans un contexte de marché caractérisé par des taux historiquement bas, le FAR PER Individuel met en avant son fonds eurocroissance, Agipi Euro Croissance :

  • dont la performance financière depuis son lancement en 2015 a été nettement supérieure à celle de la moyenne des fonds eurocroissance du marché,
  • qui garantit à l’adhérent 100 % des sommes investies nettes de frais et nettes des garanties optionnelles éventuellement souscrites.

L’adhérent peut également décider d’orienter ses investissements sur le fonds en euros classique de l’ancien FAR Retraite Madelin, à savoir le Fonds Agipi. Les taux servis sur ce fonds sont logiquement en baisse (1,85 % net de frais et brut de prélèvements sociaux en 2018), tout en continuant à s’inscrire dans la moyenne haute du marché.

 

La durée d’investissement offerte par un placement à moyen / long terme en vue de la retraite permet toutefois de diversifier son épargne et d’aller chercher un rendement accru via une certaine prise de risque. Dans ce cadre, le FAR PER Individuel propose une large palette de gestions financières allant :

  • de la gestion libre,
  • à des conventions de gestion permettant de combiner un style de gestion financière avec un profil d’investisseur,
  • pour monter jusqu’à de la gestion sous mandat réalisée par Architas (filiale d’AXA) voire de la gestion sous mandat 100 % ESG (Environnement, Social, Gouvernance).

 

L’analyse détaillée de la performance financière de la soixantaine de supports proposés par le FAR PER Individuel en comparaison avec la base de 6 000 supports constituée par Good Value for Money indique une performance financière des UC du FAR PER Individuel alignée avec le marché.

 

Le FAR PER Individuel permet à l’épargnant d’investir librement dans deux supports spécifiques :

  • AXA Selectiv’Immo, qui est un OPCI permettant d’investir dans l’immobilier sans avoir le risque d’un éventuel problème de liquidité (comme cela peut arriver avec des SCPI),
  • Agipi Régions, qui permet d’investir (sous la forme d’actions ou d’obligations principalement) dans des PME françaises situées en région et développant de l’emploi localement.

 

Principaux atouts du FAR PER Individuel

  • Libre accès par l’épargnant à un fonds en euros classique ou à un fonds eurocroissance bénéficiant de performances supérieures à la moyenne du marché.
  • Largeur des solutions financières proposées à l’épargnant, le conseil Good Value for Money étant toutefois de prendre un schéma d’investissement correspondant à son profil puis de s’y tenir dans le temps.
  • Obtention par l’adhérent à chacun de ses versements d’une garantie de la table de mortalité qui sera appliquée, le cas échéant, lors de son départ à la retraite s’il opte pour un dénouement partiel ou total de son épargne en rente.
  • Qualité intrinsèque du contrat issue de l’historique du FAR Retraite Madelin, visible au travers de tout un ensemble de garanties et fonctionnalités intégrées aux conditions générales.
  • Garantie plancher illimitée et ne donnant lieu à aucune facturation additionnelle dans le cadre des conventions de gestion et de la gestion sous mandat.

 

Principaux inconvénients du FAR PER Individuel

  • Niveau des frais de gestion annuels sur les unités de compte (UC) de 1,00 % situé dans la moyenne haute du marché.
  • Coût de la garantie d’exonération des versements en cas d’incapacité ou d’invalidité de 3,00 % des versements concernés, en sachant que cette garantie ne concerne que les TNS d’une part, et que sa souscription est optionnelle d’autre part.
  • Performance plutôt décevante du support Agipi Régions à ce stade, l’investissement dans ce support par un adhérent relevant d’abord d’un choix personnel de soutenir l’emploi dans les régions françaises et les PME concernées.

 

Pour en savoir plus sur l’analyse de Good Value for Money, cliquez ici :

Lien URL : https://www.goodvalueformoney.eu/produit/selection-sel0000333-far-per-individuel-selection-2019-2020

 

Tous droits de propriété et de diffusion réservés à Good Value for Money.



Découvrez les autres analyses de Good Value for Money à travers les thématiques suivantes :