Analyse du contrat Puissance Avenir de assurancevie.com

Puissance Avenir est un contrat d’assurance-vie patrimonial « full Internet » proposé par le courtier en ligne assurancevie.com (Groupe JDHM). L’assureur du contrat est Suravenir (Groupe Crédit Mutuel Arkéa) qui et l’un des spécialistes de l’assurance-vie sur Internet en France.
Puissance Avenir est un contrat bénéficiant d’une accessibilité exceptionnelle, en sachant en outre qu’il n’y a aucun frais à l’entrée sur les versements, à l’exception toutefois des investissements réalisés dans des trackers (ETF) chargés de 0,10 % de frais :

  • Le montant minimum à la souscription n’est que de 100 €.
  • Le montant minimum d’un versement libre n’est que de 100 €.
  • Les versements mensuels programmés peuvent être mis en place à partir de 25 € par mois seulement.
  • Le montant minimum d’un arbitrage n’est que de 25 €.
  • Les rachats partiels sont possibles à partir de 100 € seulement.

Puissance Avenir bénéficie d’une politique de frais particulièrement avantageuse pour l’épargnant :

  • 0 € de frais de dossier à la souscription.
  • 0 % de frais d’entrée sur les versements.
  • 0,60 % de frais de gestion sur les encours, tant pour la part investie sur des fonds en euros que pour celle investie dans des unités de compte (UC).
  • 0 % de frais d’arbitrage, à l’exception de ceux concernant des trackers (ETF) facturés à hauteur de 0,10 %.
  • Gratuité des arbitrages découlant de la mise en œuvre éventuelle de l’une des 5 options de gestion financière proposées à l’épargnant.

La gamme d’unités de compte proposées par Puissance Avenir est assez impressionnante avec respectivement :

  • 538 unités de compte (UC) dont :

o 160 fonds bénéficiant d’une note Morningstar de 4 ou 5 Etoiles (mesure Good Value for Money au 1er novembre 2016),
o 72 trackers (ETF) de chez Lyxor (Groupe Société Générale) permettant à l’épargnant d’avoir la garantie de répliquer l’indice de référence correspondant,
o la quasi-totalité des supports de référence du marché en gestion de patrimoine avec des sociétés de gestion « classiques » : Carmignac, Comgest, DNCA Finance, Edmond de Rothschild, la Financière de l’Echiquier…

  • 9 supports immobiliers dont :

o la SCI Capimmo (Primonial REIM),
o la SCPI Pierre Plus (Ciloger),
o la SCPI Rivoli Avenir Patrimoine (Amundi Immobilier).

En termes de fonds en euros, Puissance Avenir référence deux fonds de Suravenir :

Suravenir Rendement, fonds en euros « classique » ayant délivré un rendement annuel moyen de 3,19 % au cours de ces trois dernières années (2011-2013), à comparer à 2,69 % pour la moyenne des fonds patrimoniaux référencés par Good Value for Money.

Suravenir Opportunités, fonds en euros « dynamique » ayant délivré un rendement annuel moyen de 3,83 % au cours de ces trois dernières années (2011-2013), à comparer à 3,32 % pour la moyenne des fonds dynamiques référencés par Good Value for Money.

Principaux atouts de Puissance Avenir

  • Hyper-accessibilité du produit avec un versement minimum à la souscription de 100 € seulement et des versements mensuels programmés possibles dès 25 € par mois.
  • Politique de frais hyper-favorable à l’épargnant avec une absence de frais d’entrée sur les versements d’une part, des arbitrages entièrement gratuits et des frais de gestion annuels tant sur euros que sur UC de 0,60 % seulement.
  • Référencement d’une gamme de 72 trackers (ETF) développés par l’un des spécialistes du secteur (Lyxor), avec des frais de gestion intrinsèques particulièrement bas (0,38 % en moyenne).
  • Référencement d’une gamme de 9 supports immobiliers (SCI et SCPI) ayant délivré en 2015 des rendements échelonnés entre 3,92 % et 4,95 %.
  • Possibilité pour l’épargnant de s’appuyer sur les services mensuels de conseils en termes d’allocation d’actifs (« allocations modèles ») proposés par Lyxor et Lazard.

Principaux inconvénients d’Arborescence Opportunités

  • Nécessité pour l’épargnant de bien maîtriser l’univers d’investissement
  • particulièrement large
  • qui s’offre à lui dans le cadre de Puissance Avenir.
  • Facturation à hauteur de 0,10 % des opérations réalisées sur les trackers (ETF), en sachant toutefois que l’épargnant s’y retrouve en raison de frais de gestion intrinsèques particulièrement bas en comparaison avec les OPCVM « classiques » du marché.
  • Obligation désormais d’investir ses versements au minimum à 30 % en unités de compte (UC) pour les versements supérieurs à 250 000 €.

Tous droits de propriété et de diffusion réservés à Good Value for Money.

Lien URL : http://www.goodvalueformoney.eu/selection/epargne-patrimoniale-lgn0000002



Découvrez les autres analyses de Good Value for Money à travers les thématiques suivantes :