Analyse sur la délégation d’assurance de prêt

logo_good_value_for_money

L’ouverture totale du marché de l’assurance de prêt (encore appelée « assurance des emprunteurs ») depuis le 1er janvier 2018 conduit les opérateurs du marché à fourbir leurs armes :

 

  • Les banques à réseau et les établissements prêteurs qui sont les tenants historiques du marché introduisent un certain nombre de dispositions:
    • Intégration dans les critères d’équivalence demandés aux clients d’items « pas si faciles à assurer » habituellement exclus (ou non-assurés en standard) dans la plupart des offres du marché, par exemple :
      • l’assurance de la plongée sous-marine,
      • l’alpinisme au-delà de 3 500 mètres,
      • la pratique du parapente…
    • Mise en place de réductions tarifaires liées à la fidélité et/ou au multiéquipement du client dans le temps, ce qu’une banque à réseau peut bien évidemment plus facilement faire qu’un assureur externe couvrant « en spot » un particulier pour un crédit,
    • Maintien d’une politique de tarification fixe par rapport au capital emprunté, ce qui évite au particulier d’avoir à payer des mensualités plus importantes au début de son prêt d’une part et à avoir des mensualités d’un montant variable dans le temps d’autre part,

 

  • Quant aux opérateurs travaillant en délégation d’assurance et souhaitant prendre une part plus importante du marché, les armes déployées sont de natures différentes :
    • Simplification des formalités d’acceptation médicale afin « de rendre la vie simple et facile » aux emprunteurs « mettant la tête à l’extérieur » :
      • Questionnaire simplifié en deçà de 400 à 500 k€ garantis
      • Questionnaire simplifié en deçà de moins de 45 ans
      • Acceptation médicale via un entretien téléphonique dans certaines conditions
    • Fourniture d’un « certificat d’équivalence de garanties » aux particuliers venant avec le contrat de leur banque, mais craignant un rejet de leur demande de délégation d’assurance,
    • Hyper-segmentation des risques permettant de se positionner avec des tarifs agressifs sur des segments de clientèle davantage mutualisés par les banques…

 

Au regard de son expertise et de sa pratique de l’assurance de prêt, Good Value for Money identifie les principaux « champs de bataille » suivants sur le marché :

  • Les déplacements et voyages assurés en cas de Décès ou de PTIA
    • Monde entier ou avec des critères d’exclusion
    • Déplacements personnels, professionnels, humanitaires
  • Les sports assurés
    • Sports amateurs pratiqués par l’emprunteur à la date de souscription
    • Exclusion des sports à moteur et du saut à l’élastique
    • Exclusion de l’alpinisme au-delà de 3 500 mètres
    • Absence d’exclusion des sports à risque
  • La modalité d’intervention en cas d’incapacité temporaire totale (ITT)
    • Indemnisation forfaitaire de la mensualité à rembourser par l’emprunteur
    • Indemnisation calculée en fonction de la perte effective de revenu
    • 50 % (ou 100 %) de prise en charge pour les personnes sans activité professionnelle au moment du sinistre
  • Le nombre de jours de franchise en cas d’incapacité temporaire totale (ITT)
    • 30 jours
    • 60 jours
    • 90 jours
    • 120 jours
    • 180 jours
  • L’âge de fin de la couverture en cas d’incapacité temporaire totale (ITT)
    • Départ à la retraite
    • 65ème anniversaire
    • 67 ans
  • La couverture des affections dorsales
    • Sans condition d’hospitalisation ni d’intervention chirurgicale
    • Condition d’hospitalisation de 10 jours et plus ou Intervention chirurgicale
    • Condition d’hospitalisation de 30 jours et plus ou Intervention chirurgicale
  • La couverture des affections psychiatriques
    • Sans condition d’hospitalisation
    • Condition d’hospitalisation de 10 jours et plus
    • Condition d’hospitalisation de 30 jours et plus
  • Le caractère irréversible des garanties à la souscription au regard des évolutions des caractéristiques du risque de l’assuré
    • Aucune nécessité de déclarer les changements de profession ou d’habitudes de vie
    • Garantie d’une non-augmentation de la prime due en cours de contrat
    • Obligation pour l’assuré de signaler à l’assureur des évolutions dans les caractéristiques de son risque : profession, sports, tabagisme, prise de poids…

 

Parmi les contrats labellisés par Good Value for Money figure l’offre d’assurance de prêt ARC montée par l’Association AGIPI en partenariat avec AXA France. Pour la découvrir, cliquez sur le lien URL suivant : https://www.goodvalueformoney.eu/produit/document-doc0001693

 

Par ailleurs, Good Value for Money a intégré dans son espace documentaire les critères d’équivalence de garanties d’un certain nombre de réseaux bancaires, notamment les trois suivants :



Découvrez les autres analyses de Good Value for Money à travers les thématiques suivantes :