Benchmark 2020 des frais de gestion prélevés au sein des unités de compte (UC) de l’assurance-vie

logo_good_value_for_money

Résultats du Benchmark 2020 Good Value for Money des frais internes aux UC

Le benchmark 2020 réalisé par Good Value for Money concernant les frais facturés au sein des supports financiers (UC) de l’assurance-vie par les sociétés de gestion d’actifs est le suivant :

 

  • Supports Actions
    • Frais de gestion fixes moyens
      • 1,61 % en 2020
      • 1,62 % en 2019
      • 1,72 % en 2018
    • Frais de gestion courants moyens
      • 2,03 % en 2020
      • 2,06 % en 2019
      • 2,09 % en 2018

 

  • Supports Obligataires
    • Frais de gestion fixes moyens
      • 0,95 % en 2020
      • 0,96 % en 2019
      • 1,03 % en 2018
    • Frais de gestion courants moyens
      • 1,18 % en 2020
      • 1,23 % en 2019
      • 1,26 % en 2018

 

  • Gestion profilée
    • Frais de gestion fixes moyens
      • 1,39 % en 2020
      • 1,45 % en 2019
      • 1,45 % en 2018
    • Frais de gestion courants moyens
      • 1,98 % en 2020
      • 2,00 % en 2019
      • 2,03 % en 2018

 

  • Gestion flexible
    • Frais de gestion fixes moyens
      • 1,72 % en 2020
      • 1,79 % en 2019
      • 1,85 % en 2018
    • Frais de gestion courants moyens :
      • 2,22 % en 2020
      • 2,32 % en 2019
      • 2,46 % en 2018

 

  • Gestion indicielle ou trackers (ETF)
    • Frais de gestion fixes moyens
      • 0,34 % en 2020
      • 0,35 % en 2019
      • 0,36 % en 2018
    • Frais de gestion courants moyens
      • 0,37 % en 2020
      • 0,35 % en 2019
      • 0,36 % en 2018

 

Un épargnant ayant investi sur une UC Actions dans un contrat d’assurance-vie se verra donc prélever en moyenne annuellement :

  • 0,90 % à 1,00 % en moyenne au titre des frais de gestion sur UC du contrat (frais sur UC du contrat d’assurance-vie),
  • 2,03 % en moyenne au titre des frais de gestion courants internes au support,

soit 2,93 % à 3,03 % au global. Il faut donc que le gérant du support dans lequel le client a investi génère une performance d’au moins 3 % sur l’exercice pour que l’épargnant préserve son capital (brut d’inflation). Pour faire aussi bien que les fonds en euros (en estimant leur performance moyenne à 1,10 % en 2020), il faut qu’un gérant réussisse à délivrer au minimum 4,10 % en 2020.

 

Conclusion

  • L’épargnant qui investit dans des unités de compte en gestion active dans un contrat d’assurance-vie multisupport supporte annuellement des frais de l’ordre de 2,00 à 3,00 % (selon la classe d’actifs). Seul l’investissement dans des titres vifs ou dans des trackers (lorsqu’ils sont proposés) permet de faire baisser significativement la facture.

 

  • La pression concurrentielle cumulée avec les obligations accrues de transparence sur les frais ont conduit les sociétés de gestion à poursuivre le mouvement de baisse de leurs frais observé depuis plusieurs années. Entre 2019 et 2020, Good Value for Money relève une nouvelle baisse de 0,02 % à 0,10 % sur les frais courants (qui sont les frais réellement supportés par l’épargnant) selon la classe d’actifs.

 

  • La gestion dite « passive », c’est-à-dire celle consistant à répliquer des indices au sein de trackers (ETF) bénéficie de frais annuels courants inférieurs de 1,60 % par rapport à la gestion active pour des actions et de 1,00 % pour des obligations.

 

 

Tous droits de propriété et de diffusion réservés à Good Value for Money.

 

Lien URL : https://www.goodvalueformoney.eu/espace-documentaire/frais-factures-au-sein-des-supports-financiers-uc

 

 



Découvrez les autres analyses de Good Value for Money à travers les thématiques suivantes :