Vidéo : Que faire pour s’assurer en camping-car ?


    Véhicules de loisirs, les campings cars ont de plus en plus le vent en poupe. Idéal pour les amoureux des vacances itinérantes, ils sont soumis aux mêmes règles que les véhicules légers en matière de circulation et d’assurance.

    Pour conduire un camping-car de moins de 3,5 tonnes, vous devez être en possession d’un permis B en cours de validité.

    Que faire ?

    Pour commencer, vous devez au minimum souscrire une garantie responsabilité civile qui protège les tiers –y compris les passagers- en cas d’accident.

    Ensuite, selon vos besoins et surtout le niveau d’équipement de votre véhicule, vous aurez les mêmes choix que pour un contrat d’assurance auto : dommages corporels du conducteur, vol, incendie, bris de glaces, contenu privé, etc.

    Le camping-car n’ayant ni le même gabarit, ni le même poids qu’une voiture, les petits accrochages peuvent être plus fréquents. Une assurance Tous Risques vous est donc fortement conseillée. Ainsi, en cas d’accident, vous serez mieux couvert.

    Enfin sachez que, le montant de votre cotisation varie en fonction de la valeur du véhicule, de ses aménagements ainsi que du montant des franchises et des garanties souscrites.

    Une fois couvert, vous pourrez donc prendre sereinement la route avec votre camping-car. Toutefois, avant de partir, vérifiez au dos de votre carte verte d’assurance, les pays dans lesquels vous êtes assuré, car pour les pays non listés, il sera nécessaire de souscrire une assurance au cas par cas.

    Pensez aussi à assurer le conducteur ! En effet, l’inclusion d’une garantie dommages corporels du conducteur n’est pas systématique. Alors n’hésitez pas à la demander à votre assureur car elle est essentielle pour couvrir vos dommages corporels en cas d’accident responsable.

    L’assistance et l’indemnisation

    Parce que vous partez souvent loin de chez vous avec votre camping car, les garanties d’assistance peuvent être indispensables.

    En cas de panne, certaines compagnies d’assistance interviennent 24h/24 et 7j/7 où que vous soyez, même à l’étranger. Il en va de même pour le rapatriement puisque ces garanties sont calquées sur le principe des contrats d’assurance auto classiques.

    Enfin, acheter un camping-car, qu’il soit neuf ou d’occasion, est un investissement lourd qui nécessite un apport important voire un financement sur plusieurs années. En cas de destruction de votre véhicule suite à un sinistre, vérifiez comment vous serez indemnisé. Votre contrat peut prévoir le rééquipement à neuf qui est la solution la plus confortable.


    Laissez votre avis