450 projets retenus par la Fondation CNP Assurances sur les sujets “Arrêt cardiaque et premiers secours” et “Lutte contre la douleur”

Lors de son comité de sélection du 29 juin 2009, la Fondation CNP Assurances a retenu plus de 440 projets « Arrêt cardiaque et premiers secours » et 7 projets concernant la diffusion des bonnes pratiques de prise en charge de la douleur. Le soutien de l’ensemble de ces projets représente un montant total de 546 000 euros.

La Fondation CNP Assurances a choisi de mettre l’accent sur des projets encourageant l’installation de défibrillateurs dans les lieux publics et la sensibilisation du plus grand nombre à leur utilisation. Elle confirme ainsi son engagement, depuis janvier 2009, sur le thème de l’arrêt cardiaque et des premiers secours. Elle poursuit également dans le même temps son engagement en faveur de la lutte contre la douleur.

« Arrêt cardiaque et premiers secours » : succès de l’appel à projet

– L’appel à projet

Pour contribuer à sauver des milliers de vies, la Fondation CNP Assurances souhaite aider la mise en place par les communes de défibrillateurs et a lancé en ce sens un appel à projet au mois de février. Plus de 440 villes ont été retenues en définitive.

Les projets sélectionnés l’ont été notamment pour leur pérennité. L’installation de défibrillateurs ne saurait en effet se concevoir sans s’assurer de leur bon fonctionnement, ni de la capacité du public à savoir les utiliser. C’est pourquoi la Fondation CNP Assurances a été particulièrement vigilante quant à la question de la maintenance des matériels installés ainsi qu’au programme d’information et de formation associé.

Un nouvel appel à projet sera lancé d’ici la fin de l’année.

– L’opération « Sauvetage Tour »

La Fondation CNP Assurances, en partenariat avec l’association RMC-BFM et la Fédération Française de Sauvetage et de Secourisme, soutient cet été une campagne de sensibilisation organisée en tournée des plages : le « Sauvetage Tour ». Cette tournée des plages permet d’accentuer la sensibilisation du grand public aux gestes de premiers secours, et en particulier de le familiariser à l’utilisation des défibrillateurs en cas d’arrêt cardiaque.

– Financement de l’étude CARTAGENE

La Fondation CNP Assurances n’en oublie pas pour autant la recherche. Elle contribue au financement de l’étude CARTAGENE (Cardiac Arrest and Genetic), « étude multicentrique en population de susceptibilité génétique à faire une mort subite » conduite par le Pr Xavier Jouven. Cette recherche pourrait permettre de mettre en évidence des variants géniques prédictifs de la mort subite. Ces variants pourraient rendre possible sa prévention dans la population générale.

« Lutte contre la douleur »

Depuis 10 ans, la Fondation CNP Assurances s’engage dans la lutte contre la douleur. Elle participe ainsi à l’amélioration de sa prise en charge en France, quelle que soit sa forme : douleur de l’enfant, de l’adulte ou de la personne âgée, soins palliatifs, en médecine de ville comme à l’hôpital. La Fondation CNP Assurances décide de poursuivre cet engagement en soutenant notamment une campagne d’éducation et de sensibilisation à la prise en charge de la douleur et le projet « Pédi Art ».

– Campagne autour de la prise en charge de la douleur

En matière d’information, la Fondation CNP Assurances finance la réalisation d’une campagne d’éducation et de sensibilisation autour de la prise en charge de la douleur dans 5 villes de France (Lille, Lyon, Nice, Bordeaux, Paris). Cette campagne a pour but de mieux faire connaître, à la société civile, la problématique de la douleur ainsi que les initiatives mises en œuvre pour la prévenir et la prendre en charge.

– « Pédi Art, le design comme outil de soin et de lutte contre la douleur en pédiatrie »

En termes de diffusion des bonnes pratiques de prise en charge de la douleur physique, la Fondation CNP Assurances permet la réalisation d’un projet intitulé « Pédi Art, le design comme outil de soin et de lutte contre la douleur en pédiatrie ». Le principe fondamental de ce projet repose sur une collaboration entre des externes en pédiatrie et des étudiants en design pour la création de supports de communication. Ces derniers facilitent l’échange avec l’enfant et participent à sa réassurance, son bien-être et le bon déroulement des soins.

Selon communiqué


Laissez votre avis