Indicateur / Santé : L’affaire Mediator et l’accès aux soins provoquent une baisse de la confiance des Français à l’égard de leur système de santé

Selon le sondage du Ciss* (Collectif interassociatif sur la santé) avec LH2 sur le droit des malades, la satisfaction des Français quant à la qualité de leur système de santé a baissé de 5 points. Cette méfiance à l’égard de l’ensemble du pôle santé est consécutive à l’Affaire Mediator et à la difficulté de l’accès aux soins.

En matière d’information sur leur état de santé et sur la prise en compte de leurs attentes, la satisfaction des Français passe de 89% à 84%. Une même baisse est enregistrée pour le coût et la qualité des soins, le nombre de personnes s’estimant bien informés passant respectivement de 58% à 53% et de 84% à 79%.

L’industrie pharmaceutique est le secteur le plus affecté par les récents évènements médiatiques, avec 66% des personnes interrogées s’estimant « moins confiantes ». Même déclin pour les institutions publiques (62%) et pour le corps médical (22%) autrefois inébranlable.

Outre l’Affaire Mediator, la difficulté grandissante de l’accès aux soins a sa part de responsabilité dans le mécontentement des Français. Plus d’un Français sur cinq affirment avoir déjà renoncé à une consultation en raison de son coût. Il en va de même pour les soins dentaires et l’achat de lunette de vue ou de médicaments prescrits non remboursés. A cela s’ajoute la difficulté d’accès géographique, causée par la mauvaise répartition des médecins sur le territoire. 65% des personnes interrogées jugent préférable « d’encadrer l’installation » des médecins, contre 32% qui préconisent encore une incitation financière.

* Sondage effectué sur un échantillon représentatif de 1006 personnes interrogées


Laissez votre avis