Prévention / Auto : Les Français de moins en moins conscients des dangers de la route

Les Français se montrent plus négligents que les années précédentes concernant le respect du code de la route. Selon le baromètre Axa Prévention, la dangerosité des infractions est trop relativisée chez certains conducteurs.

Si les Français sont pour la plupart conscients des risques causés par certaines infractions, ils sont pourtant plus nombreux à les commettre sans grand état d’âme. 90% d’entre eux reconnaissent qu’il est dangereux de téléphoner en conduisant mais 34% continuent de le faire régulièrement. De même, 1 Français sur 6 déclare être souvent tenté d’envoyer ou de consulter des sms pendant leur conduite.

La somnolence au volant, un fait banalisé

Les risques d’accidents liés à la somnolence sont eux de moins en moins reconnus. Ils ne sont plus que 65% à reconnaître sa dangerosité contre 72% en 2004. Bien que la somnolence soit la première cause de mortalité sur autoroute, 1 Français sur 3 affirme conduire ponctuellement sans s’arrêter pendant 4 à 5 heures d’affilées. En revanche les Français sont 80% à connaître les risques de l’alcool au volant, mais 27% d’entre eux continuent à conduire après avoir bu 2 verres.

Un grand nombre d’infractions commises en ville

En ville principalement, 1 Français sur 2 néglige le clignotant et roule à plus de 65 Km/h. Deux infractions qui entrainent pourtant un retrait de points sur le permis. Enfin, 2 conducteurs sur 3 ne s’arrêtent pas au feu orange. Cette pratique banalisée est particulièrement répandue chez les moins de 25 ans.


Laissez votre avis