Prévention / Auto-moto : Après les voitures, les radars embarqués s’installent sur les motos

Aujourd’hui, les systèmes embarqués (GPS ou téléphones portables) à bord des véhicules peuvent jouer un rôle de prévention pour les assurés. Ce n’est pas tout-à-fait l’avis des associations de lutte contre l’insécurité routière. En effet, ces derniers ont vu leurs souhaits exaucés par le gouvernement qui aurait lancé un appel à projet pour la fabrication de radars mobiles pouvant être embarqués sur les motos.

Après deux premiers mois extrêmement meurtriers sur les routes (mortalité en hausse de 21% en janvier et de 7% en février), le gouvernement accélère la mise en place de radars embarqués sur les autos mais également sur les motos pour lutter contre les chauffards.

« Ces nouveaux radars mobiles, s’ils voient le jour, permettraient de lutter contre les détecteurs de radars tels que les GPS et les avertisseurs radars (Coyotte …) », lit-on dans le cahier des charges du ministère de l’Intérieur, mais également d’instaurer une « vraie peur chez l’automobiliste » qui se méfierait de toute voiture ou moto qui le suit ou le précède.

Cette peur du gendarme doit permettre d’inverser la courbe de ce début d’année, en abaissant le nombre de tués sur les routes, les accidentés de la vie. D’autant que les assurances ne couvrent pas toutes les personnes victimes d’un accident de la route pour excès de vitesse.

Cet appel à projet devrait se terminer à la mi-avril et les premiers radars mobiles nouvelle génération pourraient être testés dès cet été avant une mise en place définitive fin 2011 ou début 2012.


Laissez votre avis