Prévention deux roues : MMA rappelle l’importance des équipements en scooter

La période d’été présente des risques plus élevés que le reste de l’année pour les possesseurs de deux roues, surtout lorsqu’on conduit un scooter. Afin de souligner la vulnérabilité des scootéristes sur la route et l’importance des équipements lors des accidents, l’assureur MMA organise la semaine prochaine un crash test ouvert au public.

Le Mardi 27 juillet prochain, MMA organise dans la ville de Menton un crash test scooter / voiture, pour sensibiliser les conducteurs de deux roues à l’importance des équipements, surtout en période d’été. Cet événement, déjà mis en place l’année dernière sur le Champ de Mars à Paris, permet de faire prendre conscience aux gens qu’en France, près de 28% des tués sur la route sont des conducteurs de deux roues (chiffres 2009).

« L’été et l’environnement estival rendent les possesseurs de 2 roues moins prudents, et particulièrement les conducteurs de scooters », déclare Stéphane Daeschner, Directeur de la communication en charge de la prévention des risques routiers chez MMA. « La chaleur et  l’insouciance des vacances poussent les scootéristes à prendre des risques, ils roulent en t-shirt ou avec des tongs, parfois sans casque sur de petits trajets pour aller à la plage par exemple. C’est là que le danger est le plus grand, pourtant des équipement d’été existent », ajoute-t-il.

« Le département des Alpes-Maritimes est le plus accidentogène en France, sur les 5 dernières années, 34,7% des tués sont des deux roues (contre 16,9% au niveau national) », affirme M. Daeschner. « C’est donc pour cela que nous avons fait le choix de présenter ce crash test à Menton, sa proximité à l’Italie où les scooters sont très utilisés en fait la ville idéale pour sensibiliser les esprits. »

Face à ce constat, l’assureur MMA rappelle l’importance de rouler avec un équipement complet et aux normes afin de limiter les blessures lors de chocs. Trop de conducteurs, notamment les jeunes, négligent leurs protections, c’est pourquoi la compagnie propose via son site internet zérotracas.com, tous les bons conseils en matières de prévention.

« Nous recommandons aux scootéristes le port d’un casque intégrale pour une protection de la face en cas de chute », affirme Stéphane Daeschner. « Il doit être changé tous les 5 ans, ou après chaque choc. Ce dernier doit également répondre aux normes européennes, c’est à dire porter la lettre E (Europe) suivie d’un chiffre qui indique le pays où le casque a reçu son homologation. Les gants sont bien évidemment nécessaires, les mains sont les premières à toucher le sol lors d’un accident. Nous recommandons également le port de vestes et de pantalons équipés de protections (renforts intégrés), ainsi que des chaussures montantes, la fracture de la malléole est la blessure la plus courante chez les conducteurs de scooters », poursuit le spécialiste de la prévention chez MMA. Et ce dernier de conclure que « évidement, les passagers de deux roues doivent être équipé de la même façon afin d’être protégé au mieux en cas de chute. »


Laissez votre avis