Prévention / santé : Les pouvoirs publics lancent un nouvelle campagne de dépistage du cancer colorectal

« Mars bleu 2011 » est la nouvelle campagne de mobilisation pour le dépistage organisé du cancer colorectal, lancée par les pouvoirs publics. Il s’agit d’inciter les plus de 50 ans à effectuer un test tous les deux ans, en insistant sur sa nécessité et son accessibilité.

Pour sensibiliser la population, les pouvoirs publics ont mis en œuvre une vaste campagne médiatique. Du spot télé au film d’animation internet, en passant par des annonces radio et des publications presse, tous les médias sont exploités pour que le dépistage du cancer colorectal entre dans les mœurs.

L’objectif est d’atteindre le seuil de 45% de participation, recommandé au niveau européen. Seulement 34% des personnes ciblées ont effectué le test en 2010. Pourtant cette même année 40.000 personnes ont été touchées par ce cancer.

Avec plus de 17.000 décès chaque année, le cancer colorectal est la deuxième cause de décès par cancer, après celui du poumon. « Un taux de participation de 50% permettrait une baisse de mortalité du cancer colorectal de 20% », estime Pascale Flamant, directrice générale de l’Institut national du cancer (Inca), dans des propos rapportés par la Mutualité Française.

Depuis son lancement en 2003 dans une vingtaine de départements pilotes, puis sa généralisation en 2009, le dépistage organisé du cancer colorectal a permis de dépister 13.500 cancers.

Visionner le petit film d’animation pédagogique de l’Inca sur le sujet :


Laissez votre avis