Santé / Sida : Nicolas Sarkozy annonce une hausse de 20% de l’aide française au Fonds mondial

Le président français Nicolas Sarkozy a annoncé lundi à New York une augmentation de 20% de la contribution financière de la France au Fonds mondial de lutte contre le sida, le paludisme et la tuberculose au cours des trois prochaines années.

“Nous avons pris la décision, alors que nous sommes le deuxième contributeur du Fonds mondial de lutte contre le sida, le paludisme et la tuberculose (…) d’augmenter notre contribution de 20% les trois prochaines années”, a déclaré M. Sarkozy au premier jour du sommet de l’ONU sur les objectifs de développement du millénaire (OMD). “Non seulement nous ne voulons pas réduire, non seulement nous ne voulons pas stabiliser, mais nous allons augmenter de 20%”, a-t-il insisté.

La hausse annoncée devrait faire passer l’enveloppe annuelle de la France au Fonds de 300 à 360 millions d’euros par an. Premiers donateurs du Fonds mondial, les Etats-Unis lui versent chaque année 1,1 milliard de dollars. “La crise est sévère chez les pays riches. Elle créé du déficit mais la crise a des conséquences bien pires pour les pays pauvres (…) nous n’avons pas le droit de nous abriter derrière une crise économique pour faire moins”, a poursuivi M. Sarkozy à la tribune du siège de l’ONU.

“Nous souhaitons que l’ensemble des pays développés décident de faire d’avantage et naturellement de le faire en priorité pour l’Afrique”, a-t-il insisté, “le Fonds prend en charge 2 millions et demi de malades du sida, si chaque pays suit notre exemple, c’est 4 millions de malades du sida qui pourront être pris en charge”.

L’Onusida dénombrait 33,4 millions de personnes tous âges confondus vivant avec le VIH à travers le monde fin 2008, dont 2,1 millions d’enfants âgés de moins de 15 ans, selon l’Onusida. Actuellement, un peu plus de 5 millions de séropositifs reçoivent un traitement, soit 12 fois plus qu’il y a six ans.

L’épouse du président français, Carla Bruni-Sarkozy, est ambassadrice de bonne volonté du Fonds mondial.

New York, 20 sept 2010 (AFP)


Laissez votre avis