Santé / Tabac : Des images chocs sur tous les paquets de cigarettes à partir de mercredi

Poumons noircis ou dents avariées, les paquets de cigarettes seront tous vendus à partir de mercredi avec au dos des images chocs conformément à un arrêté qui avait donné, en avril 2010, un an aux fabricants pour écouler leurs stocks et s’adapter.

En fonction de l’épuisement des stocks, on trouve déjà chez les buralistes des paquets avec des photos qui illustrent les messages existants, comme « fumer peut entraîner une mort lente et douloureuse » ou « votre médecin ou votre pharmacien peuvent vous aider à arrêter de fumer ». A partir de mercredi ce sera la norme : poumons délabrés, dentures en état épouvantable, poussette vide (symbole de baisse de la fécondité)… 14 clichés ont été choisis sur une liste proposée par l’Union européenne.

Les images, contrairement aux souhaits des associations anti-tabac, ne sont pas apposées sur le devant des paquets, mais au dos. Avec le texte et les coordonnées de tabac-info-service, un service public d’aide à l’arrêt du tabac, elles n’occupent que 40% de la surface (52% si l’on compte le liseré noir). Les avertissements « fumer tue » ou « fumer nuit gravement à votre santé et à celle de votre entourage » demeureront au recto du paquet.

Les images choc existent à ce jour dans plus d’une vingtaine de pays au monde, le Canada ayant ouvert la voie en l’an 2000. La Belgique a été le premier pays d’Europe à apposer les photos, suivie par l’Irlande, la Roumanie, la Lettonie, la Grande-Bretagne…

L’efficacité de ces photos est encore largement débattue. Selon l’OMS, les mises en garde illustrées permettent notamment de « réduire le nombre d’enfants qui commencent à fumer ». L’Australie envisage de se lancer dans les paquets génériques, de couleur terne, identiques avec la seule indication de la marque, qui rendraient l’achat moins attractif.

La France compte quelque 13,5M de fumeurs, et le tabac tue quelque 60.000 personnes par an en France.

Paris, 18 avril 2011 (AFP)


Laissez votre avis