Dossier : L’assurance deux-roues pour un apprenti motard

Après avoir gouté au plaisir de piloter un scooter de moins de 50 cm3, beaucoup de jeunes ont l’envie de passer à la vitesse supérieure. Mais avec quel type de permis de conduire peut-on conduire une moto de 125 cm3 ? Plus économique et plus pratique qu’une voiture,la moto peut toutefois coûter cher en assurance surtout si le pilote est novice. Voici quelques règles qui régissent l’univers de la moto.

Dès l’âge de 16 ans, le permis A1 permet de se faire la main et d’apprendre sur une motocyclette dont la cylindrée est comprise entre 50 et 125cm3. Pour chevaucher une 125 il faut attendre d’avoir 18 ans et décrocher le permis A. Passée cette phase d’apprentissage, à 21 ans ou après deux ans de permis, vous aurez atteint la « majorité », c’est à dire le droit de conduire toutes les motos de plus de 34CV.
Reste à dénicher une assurance moto jeune conducteur à un prix abordable. Un parcours du combattant quand on sait que les 18-20 ans provoquent environ deux fois et demie plus d’accidents que les plus de 30 ans. Pour les assurances, la formule est mathématique : jeune pilote = risque = grosse prime.

Pour un débutant, il faut donc compter entre 1 000 et 3 000 € pour une assurance multi-risques. Si les assurances n’ont légalement pas le droit de refuser un client, rien ne les empêche de pratiquer des tarifs dissuasifs. Entrent en compte dans le calcul du risque, le coût des réparations et la fragilité de la moto. Dans les mains d’un novice, qui n’a pas l’habitude du maniement de sa moto et pourrait être plus téméraire, les compagnies ont vite fait d’imaginer les conséquences d’une simple chute.

Pour éviter de faire gonfler la note davantage, évitez de commencer avec une moto sportive. Les grosses cylindrées représentent à la fois des coûts de réparation élevés, des risques aggravés en matière de blessures corporelles sans parler des vols. Encore une fois la meilleure option pour obtenir un tarif préférentiel est de s’adresser à l’assureur familial et non à un spécialiste.


Laissez votre avis