Vers un changement du code de la route pour les 2 roues ?

Bon nombre de conducteurs de deux roues motorisés sont des néophytes et inquiètent les autres usagers : 63 % des automobilistes estiment ainsi que la concentration de 2 roues motorisés entraîne une hausse de l’insécurité routière, et 61 % que cela augmente la tension au volant.

Il fat savoir qu’en octobre dernier, la mortalité des usagers de deux roues motorisés s’est nettement aggravée, avec 79 motocyclistes tués (+23,4%). Depuis le début de l’année, ce sont 771 motocyclistes qui ont perdu la vie (+14,1%), indique la même source.

Depuis juin dernier se déroulent des états généraux des deux-roues. Ils ont été organisés par la Sécurité routière pour trouver des pistes face à ce problème. Un moment envisagé, le port obligatoire d’un casque intégral pour tous les conducteurs de 2RM ne semble plus à l’ordre du jour. « En revanche, nous sommes assez favorables à permettre localement l’expérimentation de la remontée de files, dit Michèle Merli. À condition que cela soit très cadré, notamment avec l’obligation de respecter un strict différentiel de vitesse entre les véhicules. » La Ville de Paris y réfléchirait.

Par ailleurs, on pourrait se diriger vers un système n’autorisant que progressivement l’accès à des engins puissants pour les nouveaux détenteurs d’un permis moto et vers une formation obligatoire pour les nouveaux utilisateurs de 2 roues motorisés, quelle que soit la date de leur permis. Philippe Monneret, ancien champion de moto et partenaire d’Axa dans la formation des nouveaux usagers, estime que les trois heures aujourd’hui obligatoires de prise en main pour les nouveaux détenteurs d’un permis B (voiture) qui voudraient conduire un moins de 125 cm3 sont insuffisantes.

Source : La Croix


Laissez votre avis