Accidents domestiques : 80% des parents s’estiment capables d’apporter les premiers secours à leurs enfants

Selon une enquête réalisée les 24 et 25 octobre derniers, 80% des parents français s’estiment capables de porter les gestes de premiers secours à leurs enfants en cas d’accident domestique.

En France, huit parents sur dix se disent prêts à dispenser les gestes de premiers secours à leurs enfants en cas d’accident domestique, selon un sondage Viavoice pour le groupe Pasteur Mutualité publié ce mardi 27 novembre.

L’étude montre que les femmes sont plus confiantes comparativement aux hommes (83% contre 78%) quand il s’agit de porter secours à leurs enfants en cas de chute, brulure, coupure ou intoxication alimentaire.

Au niveau de l’appréhension parentale face à leurs enfants malades, moins d’un tiers des parents consultent un médecin ou un pédiatre dès les premiers symptômes.

33% déclarent ainsi attendre de voir l’évolution des premiers signes avant de consulter et 31% commencent par soigner eux-mêmes leurs enfants.

Des pères de famille inquiets

L’inquiétude n’est pas exclusivement affaire d’instinct maternel puisque 36% des hommes interrogés reconnaissent vouloir consulter instantanément un médecin contre 23% chez les femmes. Une différence qui s’accroît quand il s’agit de se rendre aux urgences.

Un père sur dix confesse ainsi aller directement aux urgences ou composer un numéro d’urgence (Samu, ou SOS médecins) pour une prise en charge immédiate de son enfant contre seulement 3% des mères.

Les habitants de zones rurales s’estiment davantage en mesure de prendre en charge les accidents ou les maladies de leurs enfants, avec seulement 21% des sondés qui appellent immédiatement un praticien.

Les parents les plus jeunes (18-24 ans) se montrent nettement plus soucieux que leurs aînés, avec 35% qui appellent un médecin dès les premiers symptômes et même 17% qui font appel aux urgences médicales.

Avec AFP


Laissez votre avis