Sécurité routière : 307 décès sur les routes en octobre 2013

La mortalité sur les routes a connu une hausse en France pour le mois d’octobre 2013. Selon les chiffres de la sécurité routière, le nombre de décès sur les routes a augmenté de 2,7% par rapport à octobre 2012.

Alors qu’en septembre, les chiffres de l’accidentalité routière s’étaient améliorés, avec 307 personnes décédés le mois d’octobre affiche des progrès en recul. A la même période en 2012, les routes avaient connu 299 décès, ce qui correspond à une hausse de 2,7%. Ainsi le mois d’octobre 2013 enregistre 20 motocyclistes tués de plus qu’en 2012.

Des routes moins accidentogènes

La sécurité routière souligne cependant que les autres indicateurs sont en légère amélioration. 2.250 personnes ont été hospitalisées en octobre 2013 contre 2.552 en octobre 2012. Les hospitalisations après un accident routier reculent de 11,8%. Le nombre de blessés diminue également de 9,5% (6.655 personnes blessées  contre 7.355), avec 700 personnes blessées en moins sur une période de 12 mois. Les accidents corporels sont également en baisse de 8,4% (soit 5.405 accidents contre 5 898).

En comparant les dix premiers mois de 2013 à ceux de 2012, il est possible de constater une baisse du nombre de décès sur les routes de 11,4%, ce qui correspond à 348 vies sauvées. En se concentrant toujours sur la même période, le nombre de blessés de la route diminue de 7,6% soit 4.777 personnes blessées en moins. Ainsi tous les autres indicateurs de l’accidentalité routière en France sont également en baisse avec une diminution de 5,8% des personnes hospitalisées et de 7,3% des accidents corporels.

S’adapter aux conditions météo

La Sécurité routière préconise aux usagers des routes d’adapter leur conduite aux conditions météo. “La baisse de luminosité et de visibilité demandent à chacun de redoubler d’attention”, rappelle un communiqué de presse de l’organisme. Ce dernier met également en avant l’importance du respect des limitations de vitesse ainsi que des distances de sécurité.


Laissez votre avis