Prévention deux roues : MMA sensibilise les conducteurs de scooters et de motos

MMA a organisé le 22 septembre dernier une reconstitution de crash en pleine ville pour prévenir les accidents mortels de 2 roues. A l’occasion de la semaine de la mobilité et de la sécurité routière et en partenariat avec la Préfecture de Police, l’assureur entend sensibiliser les conducteurs de scooters et de motos face aux dangers urbains.

En reconstituant des accidents de la circulation en plein Paris, MMA a voulu sensibiliser les conducteurs de 2 roues aux dangers des carrefours, de la remontée de file ou encore des piétons dans les grandes villes. 43,2% des accidents mortels à Paris impliquent des 2 roues, contre 28% au niveau national.

L’assureur entend ainsi alerter les scootéristes et les motards sur les pièges des grandes agglomérations et inscrire l’accident dans la réalité du quotidien. « Il nous semble plus percutant de montrer les accidents tels qu’ils se sont déroulés en prenant en compte le lieu de l’accident, la situation et les circonstances. Cela permet de saisir tous les facteurs et causes qui ont conduit à l’accident »,précise Françoise Hardy, Chef de projet sécurité routière à la Préfecture de Police.

Des équipements aux normes indispensables

« La priorité pour un conducteur de 2 roues est d’éviter à tout prix l’accident car, en toutes circonstances,il est très vulnérable ! En reconstituant les 3 accidents les plus fréquents en ville, nous voulons inciter à plus de vigilance notamment aux carrefours ! Enfin n’oublions pas que la meilleure des protections commence par un bon équipement : casque bien attaché, vêtements couvrants, gants et chaussures montantes quelle que soit la saison ! », précise Stéphane Daeschner, Directeur de la communication de MMA en charge de la prévention des risques routiers. (Voir notre article précédent sur la prévention MMA à propos des accessoires de 2 roues)

Pour l’occasion, plus de 600 écoliers, collégiens et lycéens d’établissements parisiens et des seniors étaient présents, ainsi que Michèle Merli, délégué interministérielle à la sécurité routière, Michel Gaudin, Préfet de Police et Georges Sarre,Adjoint au Maire de Paris chargé de la sécurité et de la prévention.


Laissez votre avis